calendrier menstruel
(c)shutterstock

Pourquoi un homme ne peut jamais voir les règles de sa copine ?

Je me rends compte qu'en tant qu'homme, du haut de mes trois décennies, je n’ai jamais vu les fameuses règles des femmes. Tout ce que j’en sais, je l'ai appris dans les cours, les articles et les films. Et vous ?

Les règles dans mon esprit d'homme, c’est une chose pas très jolie à voir. Ça fait peur et ça terrorise celles qui vivent avec toute leur vie. L’image que j’ai des règles est sans doute celle que j’ai reçu des filles elles-mêmes. Car en effet, elles en parlent souvent comme un des pires moments de leur vie.

Le sang des femmes, un tabou dans notre culture

Plus d'un article nous apprend que les règles c’est un phénomène biologique naturel. Mais alors, si c'est naturel, pourquoi un homme ne peut jamais les voir ? La réponse est simple. C’est la culture qui le veut. Pour Joyce, 24 ans et qui a eu ses premières règles à l'âge de 12 ans, c'est une question d'éducation. « J’avais 12 ans quand j’ai eu mes premières règles et ma mère m'a dit qu' en 20 ans de mariage, jamais mon père n’a vu ses serviettes hygiéniques tachées, que c'est une saleté qu’aucun homme ne doit jamais voir», souligne la jeune femme. Et son cas n'est pas isolé, puisque les filles sont nombreuses à penser la même chose dans la ville de Beni, dans le Nord Kivu. « C'est un tabou dans la culture africaine, on t'apprends que si tu montres tes règles, c'est comme une malédiction : tu n'auras pas de mari, pas de travail, pas d'argent », explique une autre jeune femme.

Qu'en pensent les hommes ?

Selon Fabrice Kambale qui habite à Beni et qui a connu beaucoup de femmes, ces dernières ne les montrent pas car elles auraient peur que le regard que l'on pose sur elles change. « C’est du sang et c'est sale, ce n’est pas de bonne augure de voir du sang. Elles ont raison d’être ultra hygiéniques », ajoute-t-il.

D’autres ont plus d'empathie et voit les choses de manière différente, comme Karl M. : «  les règles, c’est l'intimité d'une femme et je la respecte. Je ne crois pas aux mythes. J’ai fait de la biologie et je sais que c’est normal ». Un jour, par mégarde, le jeune homme a vu les règles de sa fiancée. Celle-ci a été bouleversée. « Elle pensait que j'allais la quitter pour ça mais ça fait trois ans que nous sommes mariés », nous rassure-t-il. Même discours chez Moise Kasero, qui nous interroge sur la nécessite de respecter l'intimité féminine : « Est-ce que vous aimeriez que quelqu'un vous regarde quand vous faites vos besoins ? Je ne pense pas », conclu cet enseignant de sociologie africaine.

 

Pour cette campagne, Amour Afrique Congo a besoin de votre aide : pour vous, c'est qui un #VraiMobali ? Répondez à notre sondage !  https://surveyr.datacoll.nl/hlyiampylw?l=en

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>