woman standing up
(c)shutterstock

Pourquoi on devrait aimer l'anatomie de son vagin, quelle qu’elle soit

Le vagin est un organe musculo-membraneux, qui se situe dans le petit bassin, il s'étend de la vulve jusqu'à l'utérus. Il permet l’accouplement entre un homme et une femme. C’est le théâtre de l’une de plus intimes expériences amoureuses.

« Il est l'un des organes précieux de la femme (...), ce qui fait de lui une espèce de fleur mérite d'être pris avec autant de soin pour mériter de l'admiration. », a dit Rose Mathe, contributrice de rédaction à Amour Afrique.

Mais si la définition est unique, chaque vagin est aussi unique !

Est-ce que le fait de connaître la définition de ce que l'on possède suffit pour l’aimer ? Il existe pourtant différentes formes de vagin (vagin large, v. Aux lèvres boudeuses, vagin en tulipe, vagin tout petit etc.), mais les magazines et les films pornographiques nous ont limité sur une forme spécifique du vagin. Cette culture populaire pousse certaines femmes à se sentir complexées ou à ne pas aimer l'anatomie de leur vagin.                

J'ai posé la question à quelques femmes qui m'ont révélé pourquoi elles aimaient leurs vagins.

Pour Lydie M., l’amour pour son vagin est basé sur le mystère de ce dernier : « En le (le vagin), regardant on dirait une plaie qui se décompose chaque mois, pourtant c'est en même temps un organe qui n'est jamais sale grâce à son système d'auto nettoyage. C’est cela qui me pousse à l'admirer davantage chaque jour. »

Sandra, étudiante en communication dit avoir aimé son anatomie après avoir su son importance et son utilité.

Pour sa part Laura pense que l'amour de cette partie du corps un mélange de subjectivité et d’objectivité : « Le vagin est beau dès sa création. Toutes les femmes devraient aimer cet organe, quelles que soient sa forme et sa formation. C'est naturel d'aimer son vagin. »

Celles qui ont appris à connaître leur vagin avant de l’aimer

Certaines ne savent pas comment décrire ce qu'elles ressentent, c'est l'exemple d'Anaïs B. : « J'ai appris beaucoup de choses sur mon vagin, toute seule et par curiosité. J'ai appris à l’aimer quand j'avais compris qu'il était très vulnérable. »

Mais elle a conclu en disant : « En même temps, je ne sais pas si je l'aime tant ou je cherche simplement à le protéger. »

Certaines ont aimé leur anatomie après avoir goûté aux plaisirs qu’offre cette belle fleur. « Je n’avais pas d’amour particulier pour mon vagin. Mais j'ai appris à l'apprécier dès le moment où j'ai commencé à prendre du plaisir avec », nous dit Grâce, la vingtaine.

Une main, un bras ou un vagin : c’est pareil pour Immaculée

Immaculée nous a dit ceci : « L'anatomie du vagin n'est pas si extra. Que dire qu’il a de plus que les jambes par exemple ? Son anatomie est celle qu’elle est, avec ses particularités, comme c’est le cas pour d’autres parties. Donc je ne sais pas dire que j’aime une partie plus que l’autre de mon corps. »

Il y a de femmes qui ont des vagins plus larges que les autres, d'autres plus flexibles, certaine sont nées avec et d'autres l'ont vu s'élargir après l'accouchement. Nos vagins sont aussi uniques que nous le sommes.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>