Femme douleurs menstruelles

Faire face à la douleur menstruelle

By mai 14, 02:52 pm
J'ai de terribles douleurs menstruelles ! Pourquoi ? Et comment puis-je prévenir les crampes et la douleur qui accompagnent mes règles ?

Oh, ma pauvre ! 

Plusieurs femmes connaissent ce désagrément à un certain moment de leur vie; la douleur menstruelle est (malheureusement) normale. Selon le Congrès américain des obstétriciens et gynécologues, une femme sur deux ressent un peu de douleur et d'inconfort au cours de ses règles pendant un à deux jours par mois.

Pas de panique : les problèmes menstruels courants tels que la douleur et les crampes sont traitables.

Il sied cependant de souligner que certaines femmes ont des douleurs menstruelles plus intenses que d’autres. Cette condition est connue sous le nom de dysménorrhée. A cause de cela, il y a des femmes et des filles, dans le monde entier,  qui manquent l'école et le travail. Heureusement, même les cas graves peuvent être pris en charge.

 

Symptômes de la dysménorrhée

Avant de pouvoir parler du traitement et de la gestion de la dysménorrhée, nous t’expliquons comment faire la différence entre les crampes menstruelles normales et graves. Des douleurs dans le bas-ventre, dans le bas du dos et les cuisses sont des symptômes courants.

Cependant, chez certaines femmes, la douleur est accompagnée de nausées et de vomissements, de diarrhée, de maux de tête et de vertiges. Comprendre les causes de la douleur est essentiel pour trouver une solution adaptée.

 

Principale cause de douleur

En préparation à la grossesse, une muqueuse de l'utérus est formée. Si l'œuf n'est pas fécondé, le corps commence à perdre la paroi. Pour ce faire, il contracte l'utérus pour le forcer à sortir, causant ainsi des douleurs et des saignements. Les contractions varient d'une femme à l'autre. Certaines sont si graves qu'elles contractent les vaisseaux sanguins qui alimentent l'utérus, ce qui provoque une douleur intense.

 

Autres causes

Les maladies inflammatoires pelviennes

Les infections bactériennes sexuellement transmissibles connues sous le nom de maladies inflammatoires pelviennes (MIP) peuvent entraîner des règles très douloureuses.

L'endométriose

La croissance des tissus qui tapissent l'utérus ailleurs peut causer une douleur intense. Cela peut être dans les trompes de Fallope, les ovaires ou les tissus tapissant le pelvis. Ces conditions sont appelées endométriose.

L'adénomyose

Une autre affection similaire est l'adénomyose, où le tissu utérin se développe dans les parois musculaires de l'utérus.

Les fibromes

Les fibromes sont une autre cause majeure, particulièrement ici en Afrique. Excroissances non cancéreuses dans la paroi de l'utérus, les fibromes constituent un problème de santé majeur en Rdc.

La sténose cervicale

Certaines femmes ont une ouverture très étroite du col de l'utérus (sténose cervicale) qui entrave le flux menstruel, ce qui entraîne une pression dans l'utérus et des douleurs.

La génétique

La génétique pourrait aussi jouer un rôle. Les femmes ayant des antécédents familiaux de dysménorrhée sont plus susceptibles d’avoir le même état que les autres.

Que faire pour réduire la douleur ?

Le sexe et l'exercice sont un bon début

Ces deux activités aident à soulager la douleur en libérant des produits chimiques appelés endorphines, qui créent le sentiment de bien-être.

Les médicaments

Les analgésiques en vente libre peuvent soulager la douleur.

La chaleur

La thermothérapie est une autre option pour ceux qui ne veulent pas consommer de drogues. Placer une bouillotte d'eau chaude sur le bas de l'abdomen ou prendre un bain chaud peut aider à soulager la douleur.

Éviter l’alcool et le tabagisme

Éviter l’alcool et le tabagisme, car ils peuvent aggraver les crampes. Le stress peut également augmenter l'intensité de la douleur menstruelle.

Certaines méthodes de contraception

Certaines méthodes de contraception contiennent des hormones qui arrêtent l'ovulation, réduisant ainsi les douleurs menstruelles. Elles doivent être prescrites par un médecin, car la contraception peut avoir de nombreux effets secondaires indésirables.

Devenir maman

Après l'accouchement, la plupart des femmes ont moins de crampes et la douleur disparaît.

Quand voir un docteur ?

Dans la plupart de cas, les crampes menstruelles diminuent avec le temps, il n’est donc pas nécessaire de consulter un gynécologue. Cependant, si les crampes perturbent ta vie quotidienne, tu dois alors consulter ton médecin. Surtout pour les filles qui entrent dans la puberté à 11 ans ou moins.

En outre, toute femme qui saigne excessivement (plus d’un tampon par heure pendant plusieurs heures), ainsi que celles qui ont des règles irrégulières, doivent consulter un professionnel.

Si tu as de graves crampes pendant plus de)trois jours et si tu as de la fièvre, si tu as des pertes inhabituelles et / ou une odeur nauséabonde, tu dois consulter un médecin. Il en va de même pour les menstruations de plus d'une semaine et le passage de caillots sanguins. 

 


Quel est ton remède contre la douleur menstruelle? Partage tes conseils ci-dessous ou sur notre page Facebook. 

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>