jeune femme métisse
(c)shutterstock

Beauté : métisses et les préjugés qui leur collent à la peau

Autant elles sont enviées, autant elles souffrent d’un préjugé tenace en République démocratique du Congo : les métisses sont volages. C’est presque systématique de penser qu’une fille métisse ne sera jamais fidèle, et de ce fait, l’épouser, c’est un risque qu’on prend à ses dépens.

J’ai étudié avec Alice, elle est métisse. Sur le chemin de l’école, elle se faisait presque toujours siffler par certains et traiter de pute par d’autres. Curieusement, durant toutes ces années, je n’ai jamais pu me résoudre à en discuter avec elle, j’appréhendais sa réaction ! Aujourd’hui je me lance, avec délicatesse, je sonde mon amie et deux autres métisses pour savoir comment elles vivent les préjugés qui entourent leur couleur de peau. Et j’ai découvert qu’elles en souffraient !

Leur beauté est aussi source de leur malheur

L’idée que la peau claire est signe de beauté est quelque chose d’ancrée au pays. C’est pour cela que plusieurs femmes et hommes n’hésitent pas de se blanchir la peau. Du coup, les métisses, un mélange entre la peau blanche et celle noire, sont très sollicitées. Se trouver une métisse équivaudrait de ce fait à trouver le Saint Graal. C’est pour cette raison que bon nombre d’hommes forts, riches ou puissants font tout pour être avec elles et les exhibent comme des trophées et signe extérieur de richesse. Et d’autres moins nantis, ne se contentent que d’apprécier, de baver et de commenter de loin. Devant ce mélange de races, Ils sont une multitude à s’extasier et cachent mal leur adulation.

Alice a 27 ans aujourd’hui. Sa beauté lui a valu un lot d’incidents dans sa vie personnelle comme professionnelle. « J’ai été refusée dans la famille de mon ancien fiancé tout simplement parce que ses parents insinuaient que je ne resterai pas fidèle à leur fils à cause de ma couleur de peau et nous avons été obligés de rompre sous la forte pression de sa famille. », raconte la jeune femme.

Alice n’a pas perdu que son amour, quelques temps après c’est un travail qui lui a été refusé à cause de sa beauté. On craignait qu’elle ne soit « source de mésententes entre agents. », comme lui avait confié secrètement un agent.

Marie, a vécu presque la même expérience, bien que la sienne a eu une fin heureuse. Elle témoigne : « Avant mon mariage, certains allaient voir mon mari pour lui dire de me laisser tomber car, selon eux, il aurait fallu à mon mari beaucoup d’argent pour m’entretenir, afin que je n’aille pas voir ailleurs. Dieu merci, il ne les a pas écoutés, aujourd’hui nous sommes mariés et heureux. »

Aucune couleur de peau ne détient le monopole de la beauté

Angel est aussi métisse. Elle a toujours trouvé la peau noire plus belle que la sienne et ne comprends pas la fixation qu’ont développé certaines personnes pour sa couleur de peau :

« J’ai toujours eu un faible pour la peau noire, qu’on appelle “bois noir’’. J’adore aussi je raffole des cheveux crépus. »

Elle marque une pause, rêveuse. Puis poursuit : « Je trouve les femmes noires de teint très très belles, j’aurai voulu en être une. C’est pourquoi je ne comprends pas pourquoi certaines personnes nous prennent pour des bêtes de foire. Elles devraient comprendre que les belles et les moches il y en a dans toutes les couleurs de peau. »

Il est clair que la notion de la beauté restera relative aussi longtemps que l’humain existera. Il est dit que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et pourtant, il arrive que les préjugés influencent certaines considérations. Mais ne vous laissez pas berné, aucune couleur n’a le monopole de la beauté. Et être beau n’est en aucun cas synonyme d’être infidèle ! Tout est question des principes et de convictions personnels.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>