VIH virus du SIDA
(C) Love Matters

VIH et SIDA

Le VIH est l'abréviation de virus de l'immunodéficience humaine, qui cause le SIDA. SIDA est l'abréviation de Syndrome d'immunodéficience acquise.

Dans le monde, environ 37 millions de personnes sont atteintes du VIH / sida. C’est une MST qui détruit ton système immunitaire. Au fil du temps, le VIH endommage le système immunitaire à un point tel que tu ne peux plus lutter contre d’autres infections. Ce n’est que lors des dernières phases de l’infection par le VIH que tu développes le sida.

Une personne infectée par le VIH est décrite comme étant séropositive (VIH +), séropositive ou vivant avec le VIH / sida (PVVS).

Le VIH est une maladie incurable. Cependant, il existe des traitements disponibles pour prolonger le temps que tu restes en bonne santé avant de développer le SIDA.

De nos jours, une personne infectée par le VIH et sous traitement peut avoir une espérance de vie presque normale.

 

Comment se contracte le VIH ?

Tu peux contracter le VIH à partir de liquides organiques infectés, tels que le pré-éjaculat, le sperme, les sécrétions vaginales, le lait maternel et le sang.

 Le VIH se transmet par des activités sexuelles et non sexuelles :

  •  Les activités sexuelles comprennent les relations sexuelles orales, vaginales et anales non protégées. Les relations sexuelles anales et vaginales non protégées comportent des risques d'infection par le VIH beaucoup plus élevés que les relations sexuelles orales non protégées.
  • Les activités non sexuelles comprennent le partage d'aiguilles hypodermiques non stérilisées, la réception de transfusions de sang contaminé et l'allaitement. Le VIH peut également se transmettre lors de l'accouchement d'une mère infectée à son bébé.

 Tu ne peux pas contracter le VIH en partageant de la nourriture ou de l'eau, ou en te faisant piquer par un moustique.

 Certaines maladies peuvent augmenter le risque de contracter le VIH :

  • Gonorrhée
  • Chlamydia
  • Syphilis
  • Herpès génital
  • Trichomonase
  • Vaginose bactérienne

 

Comment se protéger contre le VIH ?

Étant donné que le VIH se transmet par les rapports sexuels, le partage d'aiguilles et de mère en enfant, se protéger du VIH se divise en trois catégories principales.

Pour éviter la transmission sexuelle du VIH :
Utilisez toujours des préservatifs

Les préservatifs masculins ou féminins peuvent réduire ton risque de contracter le VIH.

Sois fidèle à un partenaire ou aies moins de partenaires

Avoir un seul partenaire sexuel peut réduire ton risque d’être exposé-e à l’infection par le VIH ou à une autre MST.

Circoncision masculine

Si tu es un homme, envisage de te faire circoncire. Il a été démontré que la circoncision masculine dans un hôpital ou une clinique réduisait de moitié le risque de contracter le VIH d'une femme.

En comparaison, la circoncision féminine ou les mutilations génitales féminines ne se sont pas révélés préventifs pour l’infection par le VIH.

Si tu as un écoulement inhabituel, des plaies ou des douleurs lorsque tu urines, fais-toi tester. 

Ces symptômes sont des signes que quelque chose ne va pas. La chlamydia, la gonorrhée, la syphilis, l'herpès génital, la trichomonase et la vaginose bactérienne ont tous démontré qu'ils augmentaient le risque de contracter et de transmettre le VIH.

Donc, si tu as ces symptômes, fais-toi tester rapidement. Indique-le également à ton/ta partenaire pour qu’il/elle puisse également se faire tester ou se faire traiter.

Fais-toi tester avec ton/ta partenaire régulièrement

Chaque fois que tu as un nouveau / une nouvelle partenaire, avant d'avoir des rapports sexuels non protégés, faites-vous tester tous les deux. Toi ou ton/ta partenaire pourriez être infectés par le VIH et ne pas le savoir.

Pour éviter la transmission sanguine du VIH :
Utilise des aiguilles stérilisées

Chaque fois que tu reçois une transfusion sanguine, assure-toi que de nouvelles aiguilles stérilisées sont utilisées.

Le même principe s’applique si tu utilises des drogues injectables - ne partage pas les aiguilles ; utilises-en de nouvelles à chaque fois. 

Il en va de même pour le tatouage, le perçage corporel et l'acupuncture

Assure-toi de recevoir un test sanguin pour les transfusions sanguines

Le VIH, la syphilis et l'hépatite B peuvent tous être transmis par transfusion sanguine. Il est donc important de s’assurer que le sang que tu reçois est soumis au dépistage, en particulier dans les pays où le VIH est courant.

Prévenir la transmission du VIH de la mère à l'enfant :
Prends des antirétroviraux pendant ta grossesse et ton accouchement.

Si tu es séropositive et enceinte, tu peux prendre des antirétroviraux pendant ta grossesse et ton accouchement pour éviter de transmettre le VIH à ton bébé.

Césarienne

Pense à subir une césarienne si tu es séropositive et enceinte. Cela réduit les risques de transmission du VIH à ton bébé.

Si possible, évite d'allaiter

Dans la mesure du possible, l’Organisation mondiale de la santé recommande aux mères séropositives d’utiliser le lait de remplacement.

Toutefois, si tu vis dans un endroit où l’eau potable n’est pas disponible et que tu ne peux pas faire bouillir l’eau quotidiennement, tu peux choisir de ne pas utiliser de substitut du lait maternel. Le risque de contracter une maladie mortelle avec de l'eau non potable peut l'emporter sur le risque de contracter l'infection à VIH par le lait maternel. 

Ce sont des choses à considérer avec ton docteur.

Quels sont les signes du VIH ?

Les premiers signes d’une infection par le VIH peuvent ressembler à un rhume ou à une grippe. C’est pourquoi la plupart des gens ne savent pas qu’ils ont été infectés.

Si tu remarques des signes de fièvre, maux de tête, éruption cutanée, diarrhée et mal de gorge trois à six semaines après une relation sexuelle non protégée, il peut être judicieux de te faire tester pour le VIH. Mais, bien entendu, le problème est que la plupart des gens ne considéreraient pas au préalable ces signes d’infection par le VIH.

Sans traitement, ces symptômes pseudo-grippaux disparaissent d'eux-mêmes. Cependant, si tu es infecté-e par le VIH, l’infection ne disparaît pas. Au lieu de cela, au cours des huit à dix prochaines années, l’infection détruit silencieusement ton système immunitaire. Et tu progresses vers les derniers stades de l’infection à VIH, également appelée sida.

 

Stade avancé de l'infection à VIH / SIDA

Une infection par le VIH met souvent de huit à dix ans pour développer une maladie grave. En effet, à ce moment-là, le VIH a détruit ton système immunitaire à un point tel que ton corps ne peut plus lutter contre d'autres infections.

 Signes tardifs d'infection par le VIH / SIDA:

  • Perte de poids sévère
  • Perte d'appétit
  • Diarrhée constante
  • Cancer de la peau
  • Méningite

Le seul moyen de savoir avec certitude si tu es infecté-e par le VIH est de te faire tester

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>