forme de pénis

Corps de l’homme : découvrir 7 types de pénis

Phallus, zizi, bite, ou la verge, différents synonymes de l’organe mâle de reproduction, le pénis. Autant chacun a son visage propre, autant les pénis varient entre individus. Il existe, certes, des moyennes en termes de dimensions et de forme, mais si vous avez une queue spéciale, ne vous en offusquez pas. Votre pénis est aussi un type à part entière.

Au repos, tous les pénis semblent pareils. C’est lors de l’excitation, quand le sang rempli les corps caverneux, que la forme se définit réellement. Il existerait en général 7 types de pénis :

Les formes des bites : le votre en fait aussi partie, c’est sur.

Le long, le moins long, le gros, le mince, le touffu, il existerait des dizaines des zizis différents. Vu les formes qu’ils prennent distinctement, cela à amené plusieurs scientifiques à déterminer les types de pénis.

Il existerait globalement 7 types de pénis :

Le crayon

Il serait le plus courant. Avec sa longueur uniforme, il se distingue par un gland étroit et pointu. Il s’adapte généralement à toutes les positions et permet une pénétration douce et sans douleur.

Le poivron

Plus court que la moyenne et épais sur la longueur. Un sosie presque parfait du légume mais sans l’aspect rougeâtre ni le coté piquant.

La banane

C’est le type de pénis le plus répandu après le pénis crayon. Il a la forme courbe légère, ce qui facilite l’accès au point G. Mais attention, les hommes devraient s’inquiéter s’ils ont une courbure extrême à leur pénis, c’est à dire entre 30 et 60 degrés lors de l’érection, car on peut aussi être en présence d’une pathologie dite la maladie de La Peyronie, il est fortement conseillé de consulter un médecin.

Le cône de glace

Ici le pénis est épais à la base, fin au bout.

Le champignon

C’est le contraire du précédent, le phallus est étroit à la base et plus large au bout.

La saucisse

Avec cette appellation, l’imagination des spécialistes n’a pas été bien loin. Cette typologie est la plus commune. Le pénis n’est ni grand, ni petit mais plutôt uniforme.

Le concombre

Pour cette catégorie, les caractéristiques sont presque les mêmes que le pénis saucisse, excepté la grandeur de l’organe qui est plus importante.

Toute fois, il n’y a pas des formes idéales des pénis, ni les tailles de rêve. L’important c’est d’être propre, soigneux et bien dans son corps en général sans complexe car ce n’est ni la forme ni la taille qui compte mais la manière dont on s’en sert.

 

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>