gâteau de mariage coupé en deux
(C) Love Matters | Rita Lino

Le divorce

Juste mentionner le mot peut te donner la chair de poule. Après tout, vous vous étiez promis de rester ensemble pour toujours ̶ jusqu’à ce que la mort vous sépare. C’est compliqué de laisser tomber quelque chose qu’on pensait durer toujours ! De plus, il y a les préjugés socio-culturels, les convictions religieuses et la pression familiale qui souvent poussent à continuer de vivre dans un mariage malheureux.
10 signes d'un mariage qui va mal
Mieux seul-e qu'accompagné-e
Vous avez vécu séparément depuis plus de six mois et vous vous rendez compte que cela vous convient beaucoup mieux. Tu te sens bien tout-e seul-e et tu n’as pas besoin de la compagnie de ton épouse ou ton époux pour te sentir épanoui-e.
Violence
Il est question de violence ou de maltraitance dans votre mariage, commis par l’un d’entre vous ou tous les deux. Vous avez essayé la thérapie relationnelle mais ça n’a pas marché.
Drogue
Ton époux ou épouse est gravement toxicomane et n’a aucun signe d’amélioration.
Tromperie
Tu as trompé ton époux ou épouse, ou bien tu as été trompé-e, Tu ne veux pas être fidèle et l’idée de vivre en couple te met mal à l’aise.
Absence de communication
Vous ne vous parlez pas. Il y a des années que vous avez discuté de votre mariage ou de la vie en général. Vous gardez des secrets l’un pour l’autre.
Disputes incessantes
Chaque fois que vous vous parlez, les choses tournent mal et vous finissez par vous fâcher.
Manque de respect
Vous ne vous faites pas confiance et vous ne vous respectez pas mutuellement.
Manque de soutien
Tu as dû renoncer à tes ambitions et projets personnels puisque ton époux ou épouse pense que ce sont des mauvaises idées.
Pas les mêmes valeurs
Ton époux ou épouse et toi ne partagez plus les valeurs qui vous rendaient au départ si proche l’un de l’autre
Les choses ont changé
Ton époux ou épouse ou toi-même a changé et tu es devenu-e quelqu’un que tu n’aimes pas.

Avant de demander le divorce

Demander un divorce changera beaucoup de choses dans ta vie. Donc avant de foncer, réfléchis à toutes les options. Sois sûr à 100% que le divorce est ce que tu veux vraiment !

On a préparé une liste à réviser avant que tu te rendes au tribunal. 

  • Il faut que tu sois entièrement sûr qu’il n’y a aucun moyen de résoudre vos problèmes. Les disputes et les moments difficiles peuvent te faire penser que vous vous détestez profondément. Mais est-ce que tu es certain que vous ne comptez plus l’un pour l’autre ? 

  • Écris toutes les raisons pour lesquelles tu souhaites divorcer. Ces raisons sont-elles valables ? Est-ce qu’elles tiendront devant le tribunal ? Parfois, on est tellement emporté par les émotions qu’il est impossible de voir la situation telle qu’elle est objectivement. Partage ce que tu penses avec une autre personne, et demande-lui ce qu’elle en pense. 

  • Réfléchis à comment le divorce sera vécu par tes enfants. Qui aura probablement la garde des enfants ? Et comment est-ce que ça changera leur vie ? As-tu réfléchi à tous les moyens de rendre la situation plus facile pour eux ? Pendant la séparation, tu n’avais peut-être pas la responsabilité des enfants tout le temps mais dans le cas d’un divorce, peut être que tu l’auras. Comment est-ce que tu planifies tout ça ? Seras-tu capable de gérer la situation, avec un travail et un emploi du temps différent ? 

  • Réfléchis à comment un divorce change toutes les autres relations que tu as en ce moment. Quelle sera l’influence sur les relations que tu entretiens avec ta famille, tes amis, ta communauté ? Comment est-ce que tu vivras ces changements au regard de ta culture, ta religion, la société et les préjugés attachés au divorce ? Le divorce est vu différemment par les membres de la classe aisée, comparée à la classe moyenne ou ouvrière.  

  • Réfléchis à comment est-ce que tu te prépares aux temps difficiles qui s’annoncent. Le divorce veut dire passer par toutes les émotions possibles. Après avoir décidé de divorcer de ta femme ou ton mari, tu te sentiras seul∙ e et isolé∙ e. Qui sera là pour t’aider à surmonter cette période de changement difficile ? 

  • Prépare-toi aux changements financiers qui s’annoncent avec un divorce. Est-ce que tu es au courant des revenus de ton épouse ou époux, et si tu devras payer une pension alimentaire ? Règle les affaires financières avant de te lancer. 

  • Essayez de vous séparer avant de divorcer. C’est peut-être une bonne idée avant d’entamer un divorce irréversible. 

  • Demande à un avocat quelles démarches tu dois prendre. Une procédure de divorce peut être longue, difficile et compliquée, donc il peut être utile de se renseigner à l’avance ! 

Demander le divorce 

En plus d’être une période émotionnellement difficile, demander un divorce peut être un processus juridique compliqué. Dès que tu es certain·e que tu veux le divorce, renseigne-toi sur les aspects financiers, juridiques, culturels et émotionnels. Sois conscient∙e qu’une demande de divorce à Kinshasa peut durer plusieurs années. 

La loi Congolaise ne définit pas le nombre d’années minimum nécessaire pour solliciter le divorce. Cependant, le conjoint demandeur de divorce  doit se présenter avec une demande écrite ou verbale qui relate les faits et événements qui le poussent à divorcer ainsi que les mesures qu’il souhaite que le juge prenne. Il peut s’agir par exemple de la garde des enfants ou encore de la pension alimentaire.  

 

Les conditions 

En réalité le tribunal n’accorde le divorce qu’à une seule condition : « la destruction irrémédiable de l’union conjugale », c'est-à-dire que le tribunal tire la conclusion que la cohabitation, la vie conjugale et la sauvegarde du ménage par les deux conjoints  devient impossible. Mais les raisons qui poussent à cette conclusion sont nombreuses et diverses. 

Voilà quelques exemples de raisons de demander le divorce au Congo : 
L’infidélité ou l’adultère
si tu as des preuves que ta ou ton partenaire a eu une relation extra-maritale.
Violence et maltraitance
s’il est question de violence mentale ou physique dans ta relation, visant toi, tes enfants ou ta famille (sa belle-famille).
Démence incurable
si ta ou ton partenaire souffre d’une maladie mentale incurable.
Absence du domicile conjugal
si ton époux·se t’a quitté∙e il y a au moins deux ans, sans contact.
Peine de prison criminelle à vie ou pour au moins sept ans
si elle ou il a été condamné·e en prison pour au moins sept ans.
Les excès
si ta ou ton partenaire a un problème avec l’alcool ou la drogue et ne compte pas changer la situation. 

Trouver un avocat 

Peu importe la procédure de divorce que tu suivras, il est très important d’avoir un∙e avocat∙e à qui tu peux faire confiance, qui a de l’expertise en ce domaine et sur qui tu peux compter. 

Ton avocat∙e doit avoir de l’expérience avec des cas qui ressemblent au tien, et doit être engagé·e dans ta cause. 

Quand tu auras trouvé un∙e avocat∙e, demande-lui de t’aider de répondre aux questions suivantes: 

  • Combien est-ce que le divorce te coûtera ? 

  • Est-ce que divorce sera à l’amiable ou aux torts ? 

  • Pour quelle cause le divorce sera demandé ?  

  • Est-ce que tu devras payer une pension alimentaire à ton époux·se ?  

  • Est-ce que ton époux·se devra te payer une pension alimentaire ? 

  • Est-ce que tu devras payer une alimentation aux enfants? 

  • Est-ce que ton époux·se devra payer une pension alimentaire aux enfants ?  

  • De quels droits légaux disposes-tu pendant ce processus ? 

  • Dans combien de temps le divorce pourra-t-il être prononcé ?  

Continue à poser ces questions jusqu’à ce que tu aies obtenu une réponse satisfaisante.  

 

La vie après le divorce 

Un divorce apporte un grand sentiment de perte à ta vie. Ton mariage était sensé être beau, qu’importent les difficultés. Seule la mort était sensée vous séparer. 

La plupart d’entre nous rêvons d’être heureux  pour toujours quand on se marie. Un divorce brise ce rêve. 

Peu importent les difficultés que le divorce entraine, il est important de ne pas le voir comme la fin du monde. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais tu dois essayer de penser à ton mariage et à ton divorce comme deux évènements bien distincts de ta vie antérieure. Rien de bon ne peut sortir de ton ressentiment. En fait, après un divorce, tu dois travailler sur ta confiance en toi et prendre les choses en main ! 

Voici quelques conseils pour t’aider à te remettre d´un divorce :  

  • Prends-le temps de faire le deuil. Terminer un mariage entraine une grande peine et il n’y a rien de mal à ressentir et exprimer cette tristesse. 

  • Arrange-toi pour voir tes amis et ta famille, et demande-leur de faire partie de ce changement dans ta vie. Fais-leur savoir tes angoisses et tes insécurités. Crée une bonne base de soutien pour l’avenir.  

  • Ne laisse pas le divorce détruire ta confiance. Dans beaucoup de sociétés, il existe une grande stigmatisation associée au divorce,  particulièrement pour les femmes. 

  • Quand tu te maries, vous vous faites des amis mutuels, et quand vous divorcez, ces amis sont forcés de choisir un parti, ou peuvent se sentir forcés à choisir. Si des personnes ont décidé de couper les ponts après le divorce, peut-être qu’elles ne méritent pas d’être tes amis. En plus, il est très probable qu’elles retournent dans ta vie plus tard – n’hésite pas à les accueillir si ça arrive. 

  • Cherche le soutien d’un psy si tu en as besoin. 

  • Évite les pensées négatives telles que « Ma vie est gâchée » ou bien « Je ne serai plus jamais heureux·se ». Souviens-toi que beaucoup de personnes ont eu des vies meilleures après leur divorce. 

  • Fais attention à ne pas trop boire ou consommer des drogues. 

  • Fais des projets pour l’avenir. Fais un plan financier. Lance-toi dans un projet pour trouver ton emploi de rêve ou un qui te va bien. Engage-toi vers tes projets en faisant des bilans chaque semaine ou chaque mois. 

  • Prends le temps de prendre soin de toi. Sois égoïste et lance-toi dans toutes ces choses que tu ne pouvais pas faire quand tu étais marié∙e. Sens-toi à l’aise avec l’idée d’être célibataire de nouveau. Retrouve-toi ! 

  • Trouve une passion ou un hobby. Ça t’aidera à moins penser au  passé, à tout ce qui s’est mal passé, et à retrouver ta force intérieure. Ça t’aidera à rencontrer de nouvelles personnes en dehors de ton cercle d’anciens amis. 

  • Rencontre des gens, que tu connais déjà ou pas encore. Ne t’enferme pas à la maison avec tes enfants, mais essaie de résoudre les choses tout∙e seul∙e. Suis des conseils d’autres personnes qui se retrouvent dans la même situation. 

  • Aime-toi toi-même. Fais-ce dont tu as besoin pour te sentir beau ou belle et attirant∙e. La fin de ton mariage précèdent ne veut pas dire que tu ne retrouveras jamais quelqu’un d’autre. Lance-toi dans de nouveaux flirts et sors avec quelqu’un. Garde confiance et reste positif·ve ! 

Se remettre d’un divorce est facile pour certaines personnes, mais peut aussi être compliqué et durer plus longtemps pour d’autres. 

 

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>