fille enceinte
(c)shutterstock

Vierge et enceinte : témoignage de Arlette tombée enceinte sans pénétration

Il est rare de voir une femme tomber enceinte sans pénétration vaginale. Mais comme vous le savez certainement, le risque zéro n’existe pas surtout lorsqu’on a des rapports sexuels par voie anale soit-il.

Comment peut-on se retrouver avec une grossesse sans pénétration ? Je vous partage, dans les lignes suivantes, mon expérience pour mieux répondre à cette question

Je n'avais que quinze ans quand je me suis retrouvée mystérieusement enceinte

Comme toute adolescente,  j'étais amoureuse d'un gars de mon quartier avec qui je m'étais promis de garder ma virginité jusqu'à mes dix-huit ans. Mais un jour, alors qu'on était seul, il a voulu que nous allions un peu plus loin au-delà de nos french kiss et embrassades habituels.

Ayant détecté sur mon visage la peur de perdre ma virginité,  mon copain d’alors m’a suggéré d'essayer de faire l'amour par voie anale, je me suis laissée aller malgré moi. Et l’expérience, autant vous l’avouer,  était douloureuse pour moi tant mes yeux n’arrivaient pas à contenir mes larmes. Mais ce qui me rassurait, c'était ma virginité. Je la gardais encore me disais-je.

Après le coït, je me suis précipitée dans les toilettes pour prendre une bonne douche afin de me débarrasser de spermes que je sentais couler derrière moi.

Avec ma grossesse, suis devenue la risée du quartier

Une semaine plus tard, je me sentais malade, faible et fiévreuse. Ma mère m'a mis sous antipaludéens mais en vain. Au bout de deux semaines, je me suis rendu à un centre de santé et c'est là que j’apprenais avec stupéfaction que je suis enceinte.

Moi enceinte, comment est-ce possible ? J'ai scruté le moment d’intimité avec mon copain, je n’arrivais toujours pas à définir à quel moment j’ai pu recevoir sa semence dans mon vagin et  malheureusement pour moi, personne ne pouvait m'expliquer ce qui s’est passé.

Trois mois plus tard, c’était autour de ma famille de découvrir avec déception ma grossesse. Mon  copain, tout logiquement ne pouvait admettre en être l’auteur alors qu’au même moment tout le quartier me pointait du doigt comme étant la mère d’un enfant sans père.

J'avais honte de moi et cette situation m’affectait profondément

Un rétropédalage va s’observer dans ma famille. Cette dernière, pour éviter de me voir sombrer dans la dépression, va se résoudre de me protéger et d'assumer ma grossesse "sans père".

A chaque fois que j'allais à la consultation prénatale, les infirmières n'arrivaient pas à me faire des touchés vaginaux par ce qu'il n'y avait pas accès.  L'une d'elle m'a dit un jour  alors qu'elle essayait de m'examiner: "comment tu es tombée enceinte ? Ici c'est carrément fermé, tu es vierge !". J'aurais voulu répondre: "vous avez raison madame !" mais je m’étais tu.

Et donc, durant toute la période de ma grossesse, je n'avais pas d'examen normal surtout pas le touché vaginal.

Que s’était-il passé pour que je me retrouve enceinte ?

Aujourd'hui, je suis étudiante en médecine et ma fille a 15 ans. J'ai à peine appris de l'un de mes enseignants de gynécologie que c'était un fait normal. Ce qui s'est passé ce jour là, c'est que j'étais en plein ovulation et que après éjaculation,  les spermatozoïdes ont migrés vers le vagin vu la proximité de deux organes... C'est comme ça que je me suis retrouvée enceinte malgré ma virginité.

Par conséquent, Il est clair que toute activité sexuelle (avec ou sans pénétration) non protégée peut avoir des risques de grossesse, même pour les vierges. Alors dans tous les cas, pensez à vous protéger en portant un préservatif ou en prenant un contraceptif.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>