couple en plein devant l'ordinateur
(c)shutterstock

RDC : la pornographie pour pimenter la sexualité du couple

L’amour à l’ère du numérique. Parlons-en ! Dans votre couple, à quoi vous sert le téléphone ? Sûrement à communiquer. A quoi sert l’ordinateur ? Envoyer des mails et travailler ? Et si on imaginait une autre façon d’intégrer le numérique dans la sexualité du couple ?

Vu la grande hypocrisie que nous imposent nos religions et les coutumes congolaises, on pourrait penser, à tort, que la pornographie c’est mauvais. Pourtant, c’est tout le contraire ! En couple, utiliser le téléphone ou l’ordinateur pour regarder, à deux, de la pornographie pourrait être un piment pour votre sexualité. Et beaucoup observent cette pratique, même si peu sont prêts à l’admettre.

La pornographie pour nous éviter la monotonie

Même si certains Congolais sont d’avis qu’il est bon d’utiliser la pornographie pour leur sexualité, d’autres pensent encore aujourd’hui que c’est manquer aux us et coutumes.

Gerard Katimwa, marié depuis dix mois est de ceux qui ont intégré la sexualité dans leur couple. « Nous sommes sûrs d’une chose : regarder des vidéos pornographiques à deux, c’est super et motivant ! », dit-il, accompagné de sa tendre épouse. Nous les avons rencontrés dans un restaurant en ville de Goma.

Pour ce jeune couple « une sexualité qui bat de l’aile, c’est souvent parce que la façon de faire l’amour est monotone. »

Son épouse ajoute : « Les préliminaires identiques, ça épuise la libido. Alors que bien se rincer l'œil et regarder un porno sur un coup de tête avant un bon coup d’autre chose, c’est toujours efficace pour se défaire de nos habitudes érotiques trop habituelles. »

Furaha (pseudo) est jeune célibataire de 36 ans. Elle accorde une place importante aux films pornographiques dans sa relation intime avec son partenaire.

« C’est parce qu’on a la tête pleine de fantasmes de fois que notre sexualité est toujours prête à l’emploi. Et pour nourrir mes fantasmes, je me donne des idées en regardant ces genres de films.  En observant mon copain qui réagit face à telle ou telle scène d’une vidéo, j’apprends par la même occasion à connaître ses propres désirs ! », assure-t-elle.

Le sexe étant plutôt une pratique de couple, le porno y a sa place. C’est un accessoire du plaisir, rassure Bakere Yayua Mungu, licencié en psychologie clinique de l’université de Goma. « Le visionnage de films à contenu sexuel comporte des avantages et des inconvénients en couple. Ils peuvent permettre d'augmenter le désir entre partenaires, le niveau d'excitation, de développer l’imaginaire sexuel et de nourrir les fantasmes. Ils peuvent être source de renouvellement et de communication plus libre sur la sexualité. Ils permettent d’exprimer nos envies à l’autre et de connaître les siennes. »

Mais attention, porno n’est pas réalité

Bakere Yayua Mungu mets, par contre, en garde les couples : « Le porno est loin de refléter la réalité, certaines personnes en sont parfaitement conscientes, mais d’autres vont tenter de reproduire ce qu’ils voient, dans leur vie sexuelle. Or, la durée du rapport sexuel, l’absence de tendresse, la rapidité du passage à l’acte, la taille du pénis ou des seins sont autant d’éléments exagérés qui peuvent effrayer, créer de l’anxiété, des complexes, diminuer la confiance en soi et donc l’excitation et le plaisir sexuel. »  

Bref visualiser les films pornographiques en couple est bon, seulement il faut en faire bon usage, conclut-il.

 

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>