femme avec un tas de questionnement
(C) Shutterstock

Masturbation : les réponses aux questions qui te brûlent les lèvres !

By janvier 30, 04:08 pm
Les gens s’interrogent beaucoup sur la masturbation. Rien d’étonnant quand on sait combien de mythes entourent ce sujet ! Ici, on répond à vos questions les plus brûlantes. Karibuni !
Est-ce « mal » ? 

D’un point de vue médical, la réponse est très claire : non. D’un point de vue culturel et religieux, c’est beaucoup plus compliqué. Certaines cultures et religions sont très ouvertes par rapport à la masturbation et la considèrent comme une pratique normale. Mais d’autres affirment que c’est « mal », ou même « diabolique ».  

En fin de compte, toi seul·e peux décider si tu veux te masturber ou pas. Si tu doutes, discutes-en avec une personne de confiance.  

Comment se masturbent les hommes ?

La masturbation est une habitude saine, quel que soit ton âge. Ne t’inquiète pas à cause des propos négatifs que tu entends : il s’agit de mythes ! Se faire plaisir n’est pas dangereux du point de vue médical. Au contraire, cette pratique t’apprend énormément de choses sur toi-même, sur ton corps, et sur ce qui te donne du plaisir.  

Quels sont les effets de la masturbation ?  

La masturbation est une très bonne pratique antistress, et il est même prouvé qu’elle rend les gens plus heureux. Et bien sûr, la masturbation procure une satisfaction sexuelle. Elle te permet de découvrir ton corps, et de savoir ce qui te plaît ou pas.  

Tu as peut-être entendu dire que la masturbation est source de bien de maux : érections moins vigoureuses, infertilité, éjaculations prématurées, perte de la vue... C’est faux, ce sont des mythes ! Sinon, il y aurait bien moins d’enfants dans ce monde.  

Si on se masturbe depuis longtemps, peut-on s’arrêter ?

Oui, bien sûr. Mais tu n’as pas vraiment besoin de t’arrêter. La masturbation fait partie d’une vie sexuelle épanouie.  

Il est vrai que certaines personnes peuvent devenir dépendantes de la masturbation, mais c’est rare. Si tu te rends compte que tu as du mal à te concentrer ou à t’endormir si tu ne te masturbes pas plusieurs fois par jour, tu as peut-être un problème. Si tu penses que tu as un problème de dépendance, consulte une ou un professionnel·le pour t’aider.  

La masturbation diminue-t-elle la vigueur masculine pendant l’amour ?

Non, c’est encore un mythe. Se caresser n’affaiblit pas un gars (ou une fille) pendant un rapport sexuel. La masturbation n'a pas non plus d’effet négatif sur la qualité ou la quantité du sperme.  

Si tu as vécu une longue période de « traversée du désert » (célibat, abstinence...) et que tu t’es seulement masturbé pendant tout ce temps, tu auras peut-être une éjaculation prématurée ou retardée au premier rapport. En effet, tes sensations doivent doucement revenir. Mais ne t’inquiète pas, tout rentre dans l’ordre quand tes rapports redeviennent plus fréquents. 

On associe la masturbation à la peur de se faire prendre sur le fait et à l’humiliation. Dans ces conditions, la masturbation diminue-t-elle l’estime de soi ?  

Si c’est le cas, c’est à cause du milieu dans lequel vit la personne. Une pratique devient honteuse uniquement parce qu’on te dit que tu devrais en avoir honte.  

La masturbation est une pratique naturelle et saine, donc tu n’as aucune raison d’en avoir honte.  

La masturbation a-t-elle un effet sur les éjaculations nocturnes ?  

Oui. Les éjaculations nocturnes (ou « pollutions nocturnes ») ont généralement lieu quand un mec n’est pas très actif sexuellement et qu’il n’éjacule pas. Donc si tu n’as pas beaucoup de rapports et si tu ne veux plus te réveiller tout humide, tu peux te masturber pour limiter les risques d’éjaculations nocturnes.  
  

Tu as d’autres questions auxquelles on peut répondre ? Laisse un commentaire ci-dessous, demande à notre équipe sur notre page Facebook

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>