homme allongé sur le sol
(c)shutterstock

L'orgasme de la prostate, on en parle ?

Non, messieurs. Prendre du plaisir par l'anus ne vous fera pas perdre votre virilité et ne vous rendra pas gay !

Les hommes ont aussi leur point G

Si de plus en plus de langues se délient concernant le Point G de la femme, malheureusement, le point P de l'homme reste tabou. P, c'est pour prostate. Cette petite glande masculine oubliée de tous qui peut provoquer un orgasme très puissant. C'est que les les idées reçues lui mènent la vie dure. Des idées reçues sont souvent liées à la virilité masculine et aux préjugés sur l'homosexualité.

En voici quelques-unes : l'orgasme ne peut être obtenu que par une pénétration vaginale, le plaisir masculin est externe et celui féminin interne, seul l'homme (dominant) est le donneur et la femme (soumise) la réceptrice... Autant de clichés qui nous font oublier que chaque être humain est unique. Doté d'un corps aux multiples zones érogènes capables de s'éveiller au fil du temps...

C'est quoi la prostate ?

Lorsqu'on parle de prostate, beaucoup pensent à une maladie, une infection ou un cancer. En réalité, la prostate est une glande qui fait partie de l'appareil reproducteur masculin. Elle est située sous la vessie, en avant du rectum. Elle joue un rôle capital dans la fabrication du sperme et participe également à l’éjaculation.

L'orgasme prostatique

L'orgasme prostatique est obtenu par la stimulation ou la pénétration par un doigt ou un sextoy de la glande prostatique à l'intérieur de l'anus, ce qui déclenche une excitation sexuelle et même un orgasme, voir une extase chez l'homme. Mais pourquoi cette glande si importante dans l'obtention du plaisir chez l'homme demeure encore jusqu'à ce jour taboue ?

Ils ont testé...

« Je n'ose plus laissé ma copine me faire une pipe de peur qu'elle passe à nouveau sa langue ou son petit doigt dans mon anus. Cette sensation me gêne bien que ça me fasse vibrer", nous confie Cedrick 27 ans. L'orgasme prostatique est une expérience qui dérange car il  est généralement considéré comme quelque chose de sale, une réserve à matière fécale, donc pas très hygiénique. Beaucoup d'hommes restent alors fermés, trouvant humiliant d'explorer cette partie de leur corps qui pourtant peut leur apporter un plaisir intense.

« De peur qu'on me traite de pédé, j'évite de révéler à mes potes que j'aime me faire sodomiser par ma femme. Et pourtant ça fait 5 ans que je vis cette expérience exceptionnelle, mais je ne suis toujours pas attiré par les hommes », nous révèle à son tour Paul, 35 ans, policier.

 

Comment atteindre le point P (p pour prostate) ?

Voici quelques conseils pour rejoindre le septième ciel en stimulant la prostate : 

  • Veuillez à l'hygiène de votre anus.
  • Vous pouvez commencer seul ou expérimenter cela avec un partenaire sûr.
  • Couper vos ongles pour éviter toute blessure puisqu'il s'agit d'un organe très sensible.
  • Si nécessaire, utiliser du lubrifiant afin de faciliter la pénétration.
  • Une fois le doigt ou l'objet pénétré, ne forcez rien, la contraction musculaire du rectum fera le va-et-vient naturellement sans que vous soyez obligé de forcer.
  • Allez-y en douceur et soyez patient avant d'atteindre l'extase !

Et n'oubliez pas : la sexualité est un jardin qu'il nous faut explorer si nous voulons être totalement heureux et épanouis. Alors, messieurs-dames, brisons ce tabou de l'orgasme prostatique qui nous empêche de profiter de nos merveilleux corps.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>