couple africain
(c)shutterstock

5 règles pour rester amoureux sans tomber sous l’emprise de son partenaire

En l’amour, les dérives ne sont jamais loin. Elles sont dans les parages, bien placées, en attente d’un seul instant d’inattention pour s’accaparer des « lovers » et tout rendre amer ! L’une des dérives « rongeuses » de l’amour est malheureusement d'être sous emprise de l'autre ! Elle arrive sournoisement et s’installe sans crier gare et parfois, sans que les amoureux s’en rendent vraiment compte.

Avant d’aller plus loin, laissez-moi vous expliquer ce qu’est une personne sous emprise. Elle développe une dépendance affective accrue. Ses pensées et son esprit sont exclusivement dirigés vers son amoureux. Celui-ci par contre s’évertue à son tour à contrôler tous les aspects de la vie de son partenaire et à l’isoler de son entourage. Graduellement, il (ou elle) aura alors la mauvaise impression d’être asphyxié(e) et surtout d’étouffé(e). Dans ce petit billet, je vous dépeins 5 règles à suivre pour rester amoureux sans forcément glisser dans l’emprise.

1. Communiquer

Nous ne le dirons jamais assez, la communication est la règle d’or quand il est question de régler les différends dans un couple. Pour le psychologue Elie Kazambua wa Kazambua « une fois qu’on reconnaît qu’on vit dans ce genre de relation nocive, il faut identifier les comportements déviants et en parler dans le couple pour qu’une solution soit trouvée. Garder cela pour soi seul ne fera qu’empirer la situation. Si nécessaire, en parler à une autre personne autre que son partenaire (médecin, un ami psy, pasteur, membre de la famille,...); c’est aussi un moyen facile de trouver de l’aide ».

2. Garder une petite indépendance

Pour Christopher, un trentenaire, chaque partenaire devrait garder un minimum d’indépendance pour éviter que l’un ne se métamorphose en un bourreau affectif. « Pour moi, un minimum d’indépendance c’est la base. Cela me permet de prendre soin de ma relation mais aussi de m’occuper de mon propre bonheur en dehors de mon couple. Si je suis heureux, je serai capable aussi de rendre ma moitié heureuse », signale-t-il. Il continue en insistant que cette indépendance qui est fondamentale, permet à la relation de rester saine et que l’un ne finisse surtout pas par dépendre totalement de l’autre.                                                                                            

3. S’encourager mutuellement

Le manque de confiance en soi est l’une des résultantes directes de l’emprise dans une relation. S’encourager mutuellement et rappeler à l’autre ses capacités et ses forces permettra d’éviter que l’un des amoureux ne perde confiance en sa personne. Pour Annah, «  il faut continuellement s’encourager pour éviter qu’il n’y ait de déséquilibre et que l’autre n’accroisse la peur de finir seul car pensant n’être capable de rien. Le manque de confiance s’amène toujours avec un sentiment de peur de tout perdre. Et la personne qui aura peur de la solitude se cramponnera de toutes ses forces à la relation et sera prête à tout, même à mettre sa vie entre parenthèses, par peur de perdre sa moitié ».

4. Tisser d’autres liens sociaux et passer du temps en famille

L’amour n’est pas une prison affective. Pour Bora, 22 ans, avoir un homme qui t’encourage à créer des liens sociaux est rare mais très utile. « Je vais me marier dans quelques mois et je suis très heureuse car j’ai trouvé un homme qui m’encourage à passer du temps en famille et à voir mes amies d’enfance. Ça me permet de garder un bon équilibre entre ma famille et mon couple. Le plus important est que je suis amoureuse de lui un peu plus chaque jour contrairement à la relation que j’ai eu avant lui. J’avais fini par quitter ce garçon, parce que je ne l’aimais plus. Je trouvais bizarre qu’il se fâche quand je voulais par exemple passer ma journée avec ma famille que de le voir ». Tout le monde a besoin d’un peu d’air... Alors, c’est important de se laisser un peu d’espace pour créer des liens sociaux.  

5. Garder son petit jardin personnel

Selon le site doctissimo.fr, si vous ne conservez pas votre espace personnel, vous risquez de ne plus savoir qui vous êtes alors que votre partenaire est bel et bien tombé amoureux de la personne que vous étiez avant. En cultivant votre propre individualité et votre développement personnel, vous nourrissez les aspects de votre personnalité que les gens qui vous entourent et vous côtoient apprécient.

Entre l’amour et l’emprise, parfois la ligne est infime. Mais il est évident que l’emprise altère la capacité de réfléchir, la confiance en soi et l’esprit critique. L’amour ne devrait donc jamais se muer à celle-ci. Au delà de tout, bien qu’étant dans une relation de couple, les deux tourtereaux restent deux individus à part, chacun avec ses particularités, ses préférences, ses hobbies, ses ambitions et ses priorités.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>