The handsome man
(c)shutterstock

Ces examens sexuels que les hommes devraient régulièrement faire

Quand, entre hommes, on parle de sexe (et cela arrive très souvent !), il est très rare qu’il soit abordé la question d’aller consulter un médecin pour des problèmes sexuels. Il existe une sorte de tabou, un code d’inviolabilité de ce domaine-là.

Pourtant, c’est l’une des choses à faire régulièrement pour sa santé, mais aussi pour vivre pleinement la sexualité. Car la sexualité et les organes qui permettent d’en jouir méritent aussi un entretien biomédical. Un tour chez le médecin ne ferait que du bonheur !

Parmi les examens sexuels qu’un homme peut faire régulièrement, dans cet article j’en ai sélectionné quelques uns pour vous.

Examen des IST                                                                                                                     

En tête de liste nous avons les examens des infections sexuellement transmissibles. Il ne faut pas croire qu’il s’agit tout simplement du Sida. Mais il existe bien d’autres maladies comme l’hépatite B, la syphilis, la gonorrhée et le trichomonas. Vous pouvez vous dire « Je n'ai pas de symptômes, je n'ai donc pas une IST. »  Détrompez-vous ! Il arrive que les IST se montrent asymptomatiques, ou avec de signes bénins. Le dépistage se montre très nécessaire, surtout si vous avez beaucoup de partenaires sexuels ou si vous vous livrez à de rapports sexuels régulièrement non-protégés.

L’examen du pénis                                                                                                              

Parler de la sexualité masculine sans mentionner tout haut le mot pénis ou verge serait un péché. Ici, il ne s’agit pas de le vanter mais plutôt de dire ce qu’il faut comme examen pour votre pénis. Cela permet de reconnaître des anomalies de position du méat urétral, du prépuce, du frein et des anomalies des corps caverneux et spongieux. Ces examens peuvent être faits quand vous remarquez des complications ou à une fréquence que vous trouverez raisonnable. Tous les six mois par exemple.

L'examen de la prostate                                                                                                       

La prostate en tant que glande de l’appareil génital masculin peut connaitre des complications comme par exemple le cancer de la prostate. Pour dépister précocement le cancer de la prostate, l’American Cancer Society recommande un toucher rectal annuel chez tous les hommes de plus de 50 ans. Cependant, chez les sujets à haut risque (sujets de race noire ou histoire familiale de cancer prostatique) le dépistage peut être commencé à partir de 40 ans. Les symptômes sont des difficultés pour uriner, des dysfonctionnements érectiles parfois il n'y en a pas.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>