vaginisme
(c)shutterstock

Le vaginisme ou quand le sexe de la femme dit “non” à la libido

Femmes, vous avez des rapports sexuels désagréablement douloureux et mêmes impossibles ? Vous souffrez peut-être de vaginisme. Une situation qui brise des couples et qui met en péril beaucoup de relations. C’est quoi donc le vaginisme ?

Le vaginisme est donc une contraction involontaire des muscles qui entourent l’entrée du vagin, rendant la pénétration douloureuse et même impossible.

Cette contraction peut survenir quand un partenaire touche une zone proche du vagin, et même quand une femme essaie de placer un tampon.

Les causes du vaginisme

Les femmes qui se rendent à l’hôpital sont parfois déçues de découvrir qu'il n'y a aucune cause physique responsable de leur mal être alors dans son couple, elle est qualifiée de capricieuse, d'une menteuse alors qu'elle se sent dans l'impossibilité de satisfaire son partenaire.

Ce phénomène, vaginisme est souvent lié à des abus sexuels comme des viols par exemple ou des traumatismes du passé. Elle peut aussi survenir à la suite d'un rapport sexuel douloureux. Le panel des pistes étiologiques est très vaste mais il n'y a pas d’éléments clairement identifiés comme cause du vaginisme.

Comment savoir qu’on souffre de vaginisme ?

Le signe majeur du vaginisme est une vive douleur qui se manifeste au cours d'un rapport sexuel. Ce symptôme peut malheureusement avoir de lourdes répercussions sur la psychologie de la femme et inhiber sa libido.

Ceci dit, il existe deux types de vaginisme : le type primaire et le type secondaire.

Quand votre partenaire n’a jamais réussi une pénétration vaginale ou quand vous n'avez-vous-même jamais réussi à introduire un tampon dans votre vagin, on parle dans ce cas de vaginisme primaire.

Dans le cas où une pénétration vaginale a déjà été faite dans le passé, mais qu’elle n'est plus possible, ce type de vaginisme est dit secondaire ou acquis. 

Que faire en cas de vaginisme ?

Les causes de cette condition ne sont pas connues avec certitude et sont très variables.  Toutes les femmes en plus, n'ont pas les mêmes symptômes. Certaines peuvent avoir ces douleurs avec un partenaire et ne pas en avoir avec un autre.

Il convient de ce fait, de demander des conseils à un médecin. Une fois la cause du problème identifiée, des mesures peuvent être prises. Il peut s'agir d'une thérapie au près d'un psychologue ou des exercices physiques pour la relaxation des muscles du vagin.

Quoiqu'il en soit, retenons une chose : le vaginisme ne peut être la cause d'une rupture. C’est un problème qui peut être traité et bien géré par un couple coopérant. C’est là que se trouve le secret : les couples doivent toujours se parler et trouver ensemble des pistes de solutions pour répondre à ce problème.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>