groupe des jeunes gens

La culture bantoue : ces tabous sur le sexe qui exposent les jeunes

Dans la culture bantoue, la question de la sexualité avec les jeunes demeure encore un tabou. Alors que dès la petite enfance, l’enfant se pose plusieurs questions sur son corps, ses différences avec l’autre sexe et même sur sa naissance. Une curiosité naturelle faisant partie de son développement mais qui se sent étouffer.

Frustré à l'idée de savoir que sa fille n'est plus vierge depuis plusieurs années, un parent se confie. « C'est très gênant pour moi d'aborder cette question avec mes enfants, car mes parents ne me l’ont rien appris. J’en regrette ! ».

Faudrait-il que nos parents continuent sur cette lignée ? Alors que plus le corps se développe, plus il y a des envies qui naissent, de désirs qui apparaissent et que l’on veut expérimenter. Les écoles censées appuyer les parents dans cette lourde charge, ont abandonné les élèves à leur propre charge.

Dans son ouvrage «sexualité, initiations et étape du mariage africain », Emmanuel Vangu explique qu’une sexualité non épanouie s'avère même désastreuse, tant pour l'individu que pour la société. Mais si le sexe et le mariage situent l'être humain dans le voisinage immédiat du divin et des ancêtres, leur accès exige beaucoup de temps et de peine. Aussi l'originalité des coutumes négro-africaines est-elle de placer, au moment du passage de l'enfance à la vie d'adulte, un enseignement spécial pour une vie harmonieuse du couple et contre les dangers du libertinage sexuel, réponse aux jeunes dans leur soif d'exploration, d'intensité et d'intériorité.

Il est temps que les parents prennent les choses à main et qu'une fois la jeune fille et jeune garçon atteint l'âge de 12 à 14 ans, qu'ils s'essaient pour les apprendre ce que c'est la sexualité, comment s'y prendre. Ceci pour éviter que les jeunes se fient à l’information de la rue dont la plupart déroutent.

 

Des conseils ou services sur la contraception pour éviter une grossesse non désirée ? Rendez-vous au centre MSI sur avenue Lobo 48, quartier Mbamu dans la commune de Limeté (Non loin de Point chaud) ou encore écrivez au numéro Watshapp 0818900022

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>