corps pour homme et femme
(c)shutterstock

Gros nombril, petits seins ou pénis déformé : comment accepter son corps ?

Il ne fait aucun doute qu’aujourd’hui, l’image que nous avons de nous-même nous est imposée par les autres. Les médias et les productions littéraires ont dépeint la beauté selon des critères qui frisent la perfection. Or, même si les humains naissent égaux, ils ne naissent pas tous parfaits. D’ailleurs personne ne l’est. Nous avons tous nos défauts. Alors comment vivre avec les siens ?

Quand on se découvre un corps qui n’est pas celui dépeint par les poètes et le cinéma, on en finit par être complexé, perdre confiance en soi. On ne se sent plus bien dans sa peau.

Ceci devient alors un frein à l’épanouissement personnel. Je pense que tout le monde peut apprendre à aimer son corps tel qu'il est. Que faire pour parvenir à aimer son corps avec ses défauts, que dis-je, avec ses particularités ?

Oui, il n’y a pas de vrai défaut en soi, que de particularités !

La vie est belle mais très courte, ne perdez pas le temps à vous préoccuper inutilement de votre silhouette. Aimez votre corps tel qu’il est et jouissez de la vie. Le corps parfait n’existe pas !

Je me souviens quand j’étais plus jeune, j’avais un ami qui ne restait jamais torse nu quand on jouait, simplement à cause de la forme de son nombril qui était imposant. Vous avez peut-être un gros nombril et cela vous complexe ? Sachez que les nombrils qui ressortent sont considérés comme plus hygiéniques que les nombrils normaux car leur forme non creuse leur permet d'accumuler moins de saletés et de bactéries.

Malheureusement, c’est dès le bas âge que l’on développe un certain complexe pour son corps. On pense qu’on se sentira mieux dans son corps quand on sera comme tout le monde. Aujourd’hui par exemple toutes les femmes se préoccupent de la taille de leurs seins, celles qui en ont des petits sont souvent complexées. Pourtant, une petite poitrine présenterait moins de risques de développer un cancer du sein, selon une étude de Harvard menée en 2006. Bien entendu, d'autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte, à commencer par le facteur héréditaire. Après tout, que vos seins soient trop gros ou trop petits, vous trouverez quelqu’un qui aime la taille de votre poitrine, mais soyez vous-même la première personne à les aimer.

Certains hommes quant à eux, c’est la forme de leurs pénis qu’ils détestent. Un pénis courbé est une affection assez banale qui touche la plupart des hommes, à un degré ou un autre. Il est normal que le pénis ne soit jamais totalement droit lors d’une érection. Il peut donc être plus ou moins courbé vers le haut, le bas, la gauche ou la droite. Certes, chez certains hommes, cette courbure est un peu plus importante et ils la remarquent donc plus, se demandant souvent si celle-ci est normale. Eh ben, cela n’a rien d’anormal. Il est vrai que dans certains cas, la courbure du pénis augmente au fil des années. Si c’est votre cas, je vous recommande de consulter un médecin spécialiste. Ce qui est vrai, peu importe la direction de la courbure de votre pénis, cela ne vous empêchera pas de jouir ou de satisfaire votre partenaire.

Vous êtes mieux tel (le) que vous êtes, soyez vous-même !

Vous êtes votre corps. Le détester revient donc à vous détester vous-même. Décidez et apprenez à prendre soin de votre corps, mais surtout à l’aimer. Cela vous permettra de prendre conscience de la futilité de certains de vos complexes. Etre soi-même, c’est accepter toutes les parties de son corps.

 

Comments
Ludine
mar, 10/29/2019 - 04:33 pm
Yes! Moi, j'ai des petits seins, ils sont pas trop petits. Mais, quand je grandissais j'enviais celles qui en avait de gros. Par contre now, je suis bien fière de mon corps, je l'aime beaucoup, j'aime mes seins et tout de moi. J'ai compris que c'était ma particularité et que j'avais pas à me plaindre pour celà. Merci AAC
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>