épilation homme ou femme
(c)shutterstock

Est-il obligatoire d’épiler le pubis avant de faire l’amour ?

Vous souvenez vous encore de ces années pubertaires lors de l’apparition des premiers poils pubiens ? Pour un homme, les poils sont signes de virilité. La plupart d’ailleurs les gardent toutes leurs vies sans les couper régulièrement ou entièrement. Les mêmes préjugés sociaux voudraient qu’une femme propre soit celle qui a un pubis aussi lisse que la peau du visage. Sur le plan sanitaire, est-il nécessaire de les raser ? Comment ? Et à quelle fréquence le faire ? Réponse dans ce blog.

Madame Kavugho  Bayiseya Noëlla, approchant la quarantaine d’âge,   infirmière et femme sage au « Centre de santé anglicane » en ville de Beni, souligne que s’épiler ou raser les poils pubiens n’est qu’une question  de choix individuel si on estime que ces poils constituent de la saleté ou une source de saleté sur le corps.

Les poils pubiens sont aussi utiles pour la santé. Ils ne sont pas là pour rien. Neo magazine   souligne que la pilosité constitue une barrière contre les bactéries et les microbes, mais aussi protègent également des rayons Ultra-violets, de la chaleur, du froid, etc.

Néanmoins, il faut faire très attention avec les outils à utiliser.  Il faut éviter le rasoir. Car la probabilité de se couper  est grande permettant ainsi l’entrée des agents pathogènes dangereux pour la peau  et l’appareil génital comme les infections sexuellement transmissibles (chlamydia, la gonorrhée) et les infections papillomavirus. Et comme la peau est très sensible dans ces parties intimes, un outil comme le rasoir pourrait entrainer des irritations de la peau avec chatouillements. Une fois que l’on  se gratte,  il se forme une sorte d’acné qui devient une maladie à soigner et une source de saleté car tout acné ne finit qu’en dégageant la pue.  Ainsi, je vous conseille sincèrement le ciseau souligne madame Kavugho Noella.

Et le rapport sexuel dans tout ça !

S’épiler avant le rapport sexuel c’est une question de choix et de conformabilité entre les partenaires. Néanmoins, quand les poils deviennent longs, il est important de le couper pour ne pas blesser son partenaire. Pour certains hommes, une pilosité autour du vagin est capable de réduire à zéro la libido vue la conception sociale rependue selon laquelle les poils pour une femme constituent une saleté alors qu’il s’agit d’un sujet de fierté pour les hommes. Comme le dit Marie Claire  les poils ont un grand un rôle dans la sexualité. Ils sont des bons capteurs des phéromones. Et pendant les sexuelles, ils protègent contre les frictions.

Ainsi donc, entre le rasoir, la crème dépilatoire, l’épilateur électrique, la cire chaude, l’épilation définitive au laser ou à la lumière pulsée et  la pince à épiler, il est bon de maintenir la juste limite pour la santé génitale.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>