femme en mode beauté
(c)shutterstock

Beauté : les dangers de se blanchir la peau

Le teint est l’un des éléments qui déterminent la beauté. La beauté, cette notion très suggestive qui, très souvent change au fil des temps. Dans beaucoup de pays d’Afrique, dont la République démocratique du Congo, un teint clair était synonyme de beauté. Plusieurs femmes, via des produits, ont ainsi commencé à recourir au blanchiment de leur peau. Mais attention, cette pratique comporte d’énormes dangers. Nous vous en citons quelques uns ici.

L’éclaircissement volontaire de la peau à l’aide de produits chimiques, très répandue auprès des femmes, touche aussi les hommes. L’utilisation des dermocorticoïdes, hydroquinone, mercures etc. qui entrent dans la préparation des crèmes, gels, laits corporels, savons voire des pilules ou injections n’est pas sans une certaine nuisibilité.  Utilisés pendant plusieurs années, ils exposent leurs utilisateurs à beaucoup de dangers, tel que :

  • Le diabète

Les produits à base notamment de corticoïdes ou d’hydroquinone peuvent déclencher un diabète même chez une personne qui n’était pas prédisposée à en avoir. Car ces produits peuvent traverser la peau, atteindre le sang et modifier le taux de sucre, ceci peut également aggraver la maladie chez les personnes déjà atteintes par le diabète. A côté de l’hérédité, du régime alimentaire et du mode de vie, la pratique de la dépigmentation sauvage de la peau fait donc partie des facteurs responsables de la hausse du pourcentage de personnes diabétiques en Afrique.

  • Hypertension artérielle

L’élément déclencheur ici ce sont les dermocorticoïdes, produits utilisés à la base dans le traitement local de plusieurs affections dermatologiques, Ils sont à l’origine d’une rétention d’eau et donc d’une pression accrue sur les vaisseaux  qui conduit à l’hypertension

  • Complications rénales

Les produits incriminés ici sont ceux contenant du mercure, l’absorption de cette substance par l’organisme peut avoir des effets néfastes sur les reins et conduire à une insuffisance rénale.

La dépigmentation de la peau peut aussi causer de maladies sévères de peau.

  • Vergetures

L'application prolongée de crèmes cortisonnées sur la peau ou une utilisation prolongée de corticoïdes oraux provoque l’apparition des vergetures, ces marques inesthétiques aux aspect de stries en longueur, souvent de couleur rouge violacé, lors de leur apparition, puis elles s'éclaircissent avec le temps.

  • Atrophie cutanée

L’application à long terme des produits éclaircissants conduit à une diminution de l’épaisseur de l’épiderme.

  • Troubles de pigmentation

Le blanchiment de la peau endommage les mélanocytes, cellules qui produisent la mélanine de ce fait affecte la couleur de la peau.

Pendant la grossesse la dépigmentation présente des dangers réels pour le bébé et pour la mère. Pour le bébé, la dépigmentation accroit le risque des fausses couches, faible poids et malformations à la naissance. Chez la mère, l’utilisation de produits éclaircissants expose la mère au risque de mauvaise cicatrisation voire de non cicatrisation, notamment en cas de césarienne et sa peau devient également moins résistantes aux bactéries et champignons.

Face au nombre de dangers que représente le blanchiment de la peau sur la santé de l’individu, cette pratique doit être évitée car les conséquences peuvent être lourdes et parfois irréversibles.

Pensez-vous encore avoir besoin de vous blanchir la peau, malgré ces dangers, pour vous sentir bellle/beau ?

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>