amour
(c)Shutterstock

Relations sexuelles avant ou après les fiançailles ?

L’amour ce n’est pas que du sexe, on ne le dira jamais assez. Mais pour deux amoureux, partager cette intimité reste l’un des piliers du couple. C’est quelque chose qui rapproche les tourtereaux, le sexe est aussi un privilège que certains refusent de se permettre pour se préserver selon qu’ils sont croyants ou respectent une culture. Alors, faut-il faire l’amour avec son(sa) partenaire avant ou après s’être déclarés fiancés ? Dans nos sociétés où la religion veut que le sexe soit après le mariage, et où certaines coutumes exigent une preuve de virginité de la femme la nuit des noces, où le sexe est une question plus que taboue, quel est le moment donc où il faut faire l’amour ? Je vais lancer le débat et et poser l’approche générale sur la question.

Je suis d’avis que le sexe avant ou pendant les fiançailles est une décision qui doit être prise à deux.

Le couple doit se donner le temps d’en discuter. Je rappelle qu’il s’agit de deux personnes qui ont trouvé, chacune en l’autre, celui avec qui elles voudraient passer le reste de leur vie.  Pour cela, on est un peu trop exigeant sur les critères.

  • Abstinence, hypocrisie ou des tromperies

Le sexe est une vitrine de ce que ressentent les amoureux l’un pour l’autre. Un couple qui ne se sent pas comblé et satisfait sexuellement aura des difficultés à durer ensemble. Plusieurs études sur la longévité du couple attestent que l’importance que les conjoints offrent au sexe plus la satisfaction qu’ils en tirent font partie intégrante de la qualité de leur couple. Alors, que choisir entre savoir si l’on se satisfait sexuellement avec son partenaire avant ou après un gros engagement comme les fiançailles ? Ne serait-il pas mieux d’être fixé le plus tôt ? Ou alors faut-il se laisser surprendre quand ce sera déjà impossible de faire marche arrière.

Sauf que dans une société comme la mienne, où l’hypocrisie culturelle veut que la femme à épouser est idéalisée, elle doit être très pudique, doit être aussi vierge.  Puis la religion impose aussi que les amoureux ne fassent rien d’intime avant le mariage. Mais est-ce vraiment ce qu’il faut faire ? Car ceci mène, parfois, aux tromperies. Par souci de préserver la fiancée, la future mère de ses enfants, qu’il estime assez pieuse, ou à qui il n’a pas le droit de demander des relations sexuelles avant le mariage, l’homme va trouver d’autres voies pour se satisfaire. Soit il verra des prostituées, soit il trompera sa fiancée avec une autre. Sauf que ceci met le couple en danger. Si cela se découvrait, la tromperie, qui n’avait pour but que de protéger le couple, va le mener à sa destruction.

Puis d’un autre côté pour certaines femmes, un homme qui ne leur demande pas d’avoir des relations sexuelles est objet d’un doute permanant. Serait-il impuissant ? aimerait-il en cachette des hommes ? La fille va avoir de craintes permanente, peur de finir prisonnière d’une relation où elle sera frustrée éternellement.

 

Pareil pour la femme, de peur qu’elle ne soit négativement jugée par son fiancé et de le perdre, elle n’osera pas initier le débat sur la sexualité. La religion et la culture l’en empêche. Mais son corps veut qu’elle ait des rapports sexuels. Elle pourrait aussi aller voir ailleurs, une relation sans lendemain dont le seul but est de combler la partie sexuelle.

  • L’homme patient mange mûre, le fruit

Mais il faut voir l’autre côté, si un couple s’est retenu durant le début de leur amour, puis l’abstinence a continué pendant les fiançailles. Le jour du mariage, c’est comme une grande délivrance. C’est une énorme explosion de plaisirs inconnus. De découverte du corps du conjoint. Et les habitudes sexuelles se créeront peu à peu entre les conjoints. C’est, certes un pari difficile, mais cela vaut souvent la peine quand on aura attendu pour la bonne personne.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Les fiançailles sont-elles la clé qui déverrouille les rapports sexuels entre amoureux ? Ou alors le contraire, quand on s’aime et qu’en plus sexuellement l’on est satisfait, on peut alors passer aux fiançailles ? Laissez vos avis en commentaire.

 

Comments
daniel denda
dim, 07/14/2019 - 03:32 pm
Pour moi ce ne pas bon de pacer le rapor sexuele avant le mariage par ce que le bon moment ou nous devons pacer un rapor sexuel ce dans le mariage cet a ce moment que Dieu enverra ces enge pour chanter avos coter
Anselme
lun, 07/15/2019 - 07:54 pm
Je pense que c'est dangereux aussi de penser que la sexualité est tellement importante qu'on en prevoie le degustage. Est-ce qu'on peux toujours tester le sexe chaque fois qu'on se declare fiancés après un éventuel autre échec de fiançailles? Jusqu'où en irait-on. Le minimum c'est de tester l'équilibre et la puissance sexuels et pour cela on n'a pas besoin de coucher ensemble. Les facteurs de l'insatisfaction sexuelle sont soient fusiologiques soient culturelles, les maladies.etc Or cela peut survenir pendant la vie du couple.Est-ce que le couple devra divorcer?
BAHATI GONYO
mar, 07/16/2019 - 12:40 am
Quand a moi il est Bon de fair le raport sexuelle avant le mariage pourse connaître d'avantage un proverbe nous disent :on'est peut pas presente la nourriture En tamble sans le plusque Le goute si la selle qui la contienne
lelover
mar, 07/16/2019 - 04:36 am
il y a plusieurs manière de savoir si son partenaire est convenable ,sexuellement sans passer par des rapports sexuel,un homme qui bande jamais à la présence de sa fiancée est un grand signe d'incompatibilité, une femme qui ne réponds jamais au baisé et au caresse de son fiancé est aussi signe d'inquiétude, si il n'y a pas. d'alchimie au préliminaire, croyez moi la relation court à sa perte
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>