mariage
(c)Shutterstock

Mariage : ce que l’expérience des parents a inspiré à leurs enfants

Au début du mariage, on est souvent deux. L’époux et sa femme. Mais très vite les choses évoluent, les enfants naissent. Ces êtres qui remplissent l’équipe seront complètement dépendants des parents pendant plusieurs années. Il revient aux parents de leur apprendre la vie. Apprendre la vie, c’est aussi apprendre l’amour, le foyer, le mariage.

Si la mère ou le père peut tenir l’enfant qui fait ses premiers pas, si la mère peut apprendre à l’enfant l’utilisation de la cuillère, tout ceci se fait de manière expresse. Qu’en est-il alors de ces enseignements que les parents donnent de manière implicite ? L’enfant va concevoir l’amour, le respect ou la loyauté, pas à travers les paroles des parents. Mais surtout, en les imitant. En voyant comment se comportent les géniteurs, l’enfant se fera aussi une idée sur certaines choses de la vie.

Nous avons demandé à certains jeunes congolais, ce que le mariage leur inspirait, se basant sur l’expérience de leurs parents.

Ils sont ma référence

Issu d’une famille dont les parents sont mariés depuis 25 ans, Jack a une image très positive du mariage. Il a 20 ans et espère un jour trouver son âme-sœur, tout comme ses parents eux s’étaient trouvés, un quart de siècle plus tôt : « Le mariage de mes parents, surtout leur façon de prendre soin l’un de l’autre m’est d’une importance capitale, ils sont si humbles, si tendre l’un envers l’autre. », confie ce jeune homme. Il reconnaît que tout n’a pas toujours été rose, mais il s’inspire du pardon que s’accordent ses parents, il ajoute : « Malgré les difficultés auxquelles ils ont fait face toutes ces années, ils se chérissent toujours et se pardonnent à chaque fois. Leur couple me sert de référence dans la recherche de mon âme sœur. », conclut Jack.

C’est cela que pense aussi Lyza. Elle a 19 ans et voudrait prendre sa mère comme modèle dans son foyer : « Ma mère est une femme soumise. Elle porte en elle l’amour. »

Comme Jack, elle a vu quelques fois les bas du mariage de ses parents, mais ceux-ci ont toujours su passer outre. Elle témoigne : « Grâce à ma mère, j’ai compris que le mariage n’était pas seulement un lit de roses, c’est une responsabilité qu’on assume toute la vie, et la femme joue un grand rôle. Plus tard, quand je serais mariée je prendrai exemple sur ma mère afin de tenir mon foyer dans l’harmonie et la paix ».

Je corrigerai les erreurs de mes parents

Si pour Jack et Lyza le mariage a une image positive, c’est presque le contraire pour Denise. Elle a 17 ans, et il lui est déjà arrivé de penser que le mariage c’était l’enfer. Ses parents sont mariés depuis 20 ans, mais la plupart du temps, ils se disputent. Elle raconte : « J’ai plus assisté à des moments de crise qu’aux moments de bonheur dans le mariage de mes parents. Mariés depuis plus de 20 ans, ils n’arrivent pas à surmonter leurs problèmes de couple. Mon père, devenu alcoolique, ne sait plus remplir ses responsabilités d’époux. La violence et les discordes sont leur quotidien, souvent je me disais que le mariage peut être le synonyme de l’enfer ! »

Malgré ça, cette expérience négative n’a pas fait perdre la foi qu’a Denise en l’amour et au mariage : « Comme la vie, le mariage aussi a ses hauts et ses bas. Le pardon et la patience comptent, dans mon foyer, moi je ferai mieux. », finit-elle avec assurance.

Un autre à avoir vécu une mauvaise expérience de mariage c’est Shadrack. Après 4 ans de mariage, son père les abandonne sa mère et lui. Il n’avait que 4 ans. « Je ne peux pas dire que leur mariage était une erreur car, à en croire ma mère, ils s’aimaient vraiment. », témoigne le jeune garçon.

Shadrack a 18 aujourd’hui et la question le taraude encore. Comment peut-on passer de l’amour à l’abandon de la femme et de l’enfant qu’on a eu avec elle ? « Je n ai pas beaucoup d’arguments à ce sujet, mais je sais quand même que le plus important pour un couple c’est l’amour et pardon. Moi je compte faire mieux et ainsi servir d’exemple à mes parents ainsi qu’à d’autres personnes. »

Vous êtes nouveaux mariés ? Comprenez que votre attitude est aussi un enseignant pour vos enfants. Même si Jack, Lyza, Denise et Shadrack continuent d’appréhender positivement le mariage, certains enfants voient autre chose. Certains qui ont subit d’énormes traumatismes psychiques vont jusqu’à détester le mariage.

  

Comments
Bienfait Ngisse
ven, 08/09/2019 - 08:51 pm
Je trouve particulièrement juste et quotidien ce qui est dit dans cet article...nos parents sont nos modèles en toutes choses...pour la plus part des faits de la vie, nous avons toujours nos parents qui nous montrent d'avance comment on doit se conduir dans telle ou telle autre situation...mais c'est trop rare en Afrique, surtout en RDC que les parents discutent du sujet du mariage avec leurs enfants... Pourtant c'est bien cela la base de toute société... L'Union entre un homme et une femme,... Cela fait appelle à l'éducation toute entière, alors que pour que cela réussisse, il faut qu'il y ait des foyers bien stables et modèles pour bâtir une nation...merci à Mlle Nicole Lufungi pour ce premier pas dans ce vaste domaine le plus fondamental...
Bienfait Ngisse
ven, 08/09/2019 - 10:36 pm
Personnellement je dirais que la plus part des fois, les jeunes africains se marient de bas âge sans aucune base dans l'éducation conjugale et sans aucune base financière solide. Cela pousse certains couples à fouir leurs responsabilité...
Bienfait Ngisse
ven, 08/09/2019 - 10:38 pm
Personnellement je dirais que la plus part des fois, les jeunes africains se marient de bas âge sans aucune base dans l'éducation conjugale et sans aucune base financière solide. Cela pousse certains couples à fouir leurs responsabilité...
Nicole
sam, 08/10/2019 - 07:51 pm
une Triste realité vrmnt, les jeunes s'engagent souvent sans raison valable et sans s'etre preparés à affronter les diverses diffucultés, et souvent ils ne cherches pas à consulter les anciens dans la matiere,
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>