Couple fiancés heureux
(c)shutterstock

Le sexe avant le mariage, pour ou contre ?

Le sexe avant le mariage, pour vrai, c’est un sujet qui brûle sur les lèvres. Beaucoup de recherches démontrent que l’une des grandes caractéristiques du 21ème siècle est la révolution sexuelle. Des actions sont menées çà et là en vue de bannir les tabous et les limites culturelles pour promouvoir la libération sexuelle chez les jeunes. Pour ce faire, accepter l’intimité sexuelle avant le mariage est en quelque sorte une tendance actuelle. Certaines personnes commencent à se découvrir sexuellement parce qu’elles envisagent de se marier plus tard. Il y en a aussi ceux et celles qui attendent le jour J pour goûter le fruit.

Les habitants de Goma en disent quoi ?

Il y en a qui ne montrent aucune objection à l’idée de découvrir le sexe avant le mariage. Ils estiment qu’il n’y a pas de mal à se découvrir surtout lorsque l’on a des intentions de mariage. Christelle par exemple estime que « On se marie pour coucher avec la même personne tout le restant de ses jours. Il vaut mieux se rassurer qu’elle soit la bonne ».

Pour Patrick, il n’y a pas des raisons d’attendre « de toute façon, on finit par le faire, pourquoi attendre ? ». Guilaine est aussi d’accord que : « Le sexe c’est bon pour la santé. Ça aide à oublier toutes les mauvaises passes de la vie, surtout les stress des préparatifs du mariage. On devrait arrêter de mystifier les choses ». Judith aussi pense la même chose : « Le sexe libère l’esprit et renforce la complicité entre les futurs mariés », elle est renchérie par Fabien : « Il aide à garder la flamme. Ce contact intime vous rapproche l’un et l’autre ».

Il y a aussi ceux qui s’opposent carrément à l’idée de tout découvrir à l’avance, c’est comme Francine : « Pour moi, la virginité c’est le plus beau des cadeaux qu’on peut donner à un homme. Si vous vous connaissez déjà sexuellement, il n’y aura rien de nouveau dans le couple.

Vous allez vivre dans la routine renchérit-elle ». C’est le même avis pour le pasteur Jonas pour qui la jeunesse ne devrait pas se laisser emporter par l’impudicité : « Où est passé le mystère du mariage ? Le sexe avant le mariage, ce n’est rien d’autre que de la prostitution justifiée par une probable alliance, de l’immoralité sexuelle condamnée par les saintes écritures ».

Adrienne, la soixantaine soutient que l’abstinence est un signe d’une bonne éducation : « Ce n’est pas pour rien que dans beaucoup de coutumes au Congo, le jeune marié offre un cadeau supplémentaire aux parents de la fille quand il la trouve vierge. C’est la preuve d’une discipline extraordinaire. » Il semble même que dans l’ancien temps, il y avait des sobriquets pour les filles qui ne sont pas restées vierges jusqu’au mariage comme « KIRARA », pour dire la dévergondée.

Pour d’autres, tout dépend de la façon dont les futurs mariés veulent exprimer leur amour l’un envers l’autre, selon Hilaire, « Chaque personne a son langage d’amour. Certains se sentent aimés lorsqu’on leur adresse des mots doux. Il y en a qui se contentent des cadeaux et ceux pour qui l’autre doit se montrer sexuellement présent(e). »

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>