Tomber enceinte : conseils et astuces
(C) Love Matters | Rita Lino

Tomber enceinte : les choses à faire, et celles à éviter

By janvier 16, 12:04 pm
Pour un couple, essayer d’avoir un enfant peut être une aventure super excitante. Tu vis les relations sexuelles de manière vraiment spéciale quand tu sais qu’elles pourraient bien être à l’origine d’une nouvelle vie. Par contre, si rien n’arrive comme prévu, tout peut virer au cauchemar. Mieux vaut donc rester calme, connaître les faits et ne pas installer trop de pression dans ton couple. Pour savoir ce qu’il faut faire ou éviter pour tomber enceinte, poursuis ta lecture...
Les choses à faire
Multiplie les rapports sexuels (au bon moment)
Ça coule de source, n’est-ce pas ? Bien sûr, tu peux choisir l’approche la plus simple et faire l’amour tout le temps. Aucun mal à ça ! Mais si tu veux maximiser tes chances, il y a un détail crucial à respecter : tu dois avoir des rapports sexuels au bon moment du mois. Tu dois surveiller ton cycle menstruel pour savoir quand tu ovules. Pour ça, certaines femmes notent tout simplement la date de leurs règles. Elles estiment ensuite celle de l’ovulation, qui survient généralement autour du 14e jour après le premier jour des règles. Fais bien attention quand tu évalues la date d’ovulation, car le moment opportun est court : l’ovule est fécondable, c’est-à-dire prêt pour la conception, pendant 12 à 24 heures. Pas si facile si ton cycle est irrégulier... Heureusement, les spermatozoïdes peuvent survivre pendant quelques jours après un rapport. Ça signifie qu’ils peuvent rester dans les parages en attendant qu’un ovule apparaisse. Tu n’as donc pas besoin de faire l’amour exactement pendant cette période de 12 à 24 heures pour tomber enceinte. Tu peux aussi estimer le moment de ton ovulation grâce à des applis et outils de calcul en ligne. Un autre moyen consiste à prendre ta température au matin. Effectivement, au moment de l’ovulation, ta température corporelle augmente légèrement pour faciliter la conception. Sinon, tu peux aussi surveiller tes pertes vaginales, car elles deviennent souvent un petit peu plus gluantes et abondantes autour de l’ovulation.
Améliore ton hygiène de vie
Tu ne peux pas tout contrôler... Impossible de changer ton âge, par exemple. Plus tu es âgée, plus la conception peut être difficile. Mais tu peux travailler sur bien d’autres aspects de ta vie pour mettre toutes les chances de tomber enceinte de ton côté. Avec ton partenaire, arrêtez de fumer et de boire de l’alcool. Essaye de manger sainement et de faire régulièrement de l’exercice. Commence également à limiter ta consommation de café, car de grandes quantités de caféine peuvent causer des problèmes durant la grossesse. Veille aussi à suffisamment dormir. En effet, tes premiers mois de grossesses seront sans doute moins épuisants si tu es bien reposée. De plus, si toi, ton partenaire ou bien tous les deux affichez un poids vraiment trop élevé ou trop faible, votre fertilité peut diminuer. Essayez alors de vous rapprocher de votre poids santé. En règle générale, c’est maintenant qu’il faut bien prendre soin de ton corps : tu le prépares ainsi aux mois à venir.
Surveille aussi la santé de ton homme !
Tout le monde sait qu’un bébé se fabrique à deux. Pourtant, beaucoup de femmes pensent à surveiller leur propre santé, mais elles oublient celle de leur partenaire. C’est tout aussi important de prendre soin de ton homme pour augmenter tes chances de tomber enceinte. Un poids trop élevé ou trop faible, du stress ou un problème de santé peuvent compromettre la capacité du corps masculin à produire des spermatozoïdes. Soyez donc vigilante et vigilant pour pouvoir remarquer quoi que ce soit d’inhabituel. Fais aussi attention à ce qu’il garde ses testicules « au frais » ! Leur température doit être légèrement inférieure à celle du corps pour produire des spermatozoïdes. Sont donc à éviter : les sous-vêtements et pantalons trop serrés qui réchauffent les testicules, ainsi que les bains chauds. Enfin, n’oublie pas qu’au-delà d’un simple géniteur, cet homme est aussi ton chéri. Fais en sorte que votre relation et vos rapports sexuels restent sources de plaisir ! Et attention à ne pas transformer ton souhait de tomber enceinte en pression, ni sur lui, ni sur toi.
Les choses à éviter
Oublier les compléments d’acide folique
L’acide folique (qu’on appelle aussi folates, folacine ou vitamine B9) est une vitamine qui aide la colonne vertébrale du bébé à se développer correctement, et réduit le risque de spina-bifida. Le spina-bifida est une malformation qui touche la colonne vertébrale du bébé ; elle ne se ferme pas correctement, ce qui peut entraîner plusieurs types de handicaps. Tu dois donc commencer à prendre de l’acide folique dès que tu décides d’avoir un bébé. Idéalement, il faut le prendre à partir du moment où tu essayes de tomber enceinte, puis pendant les trois premiers mois de ta grossesse. Si tu tombes enceinte et que tu n’en prenais pas jusqu’à maintenant, commence tout de suite. Les légumes-feuilles verts (comme les choux) et les céréales complètes contiennent naturellement de l’acide folique. Mais pour absorber la quantité dont tu as besoin, l’alimentation seule ne suffit pas. Tu peux donc acheter des comprimés sans ordonnance en pharmacie ou parapharmacie. En général, il vaut mieux éviter de prendre des compléments alimentaires sans poser la question à ton médecin, mais tu as le feu vert pour celui-ci. La dose recommandée est de 400 microgrammes par jour.
Croire aux mythes
Aucune position sexuelle n’augmentera tes chances de tomber enceinte. Ne crois pas non plus que si tu fais l’amour debout et si tu manges de la viande rouge et beaucoup de sel, tu auras plus de chances d’avoir un garçon, tandis que si tu as un rapport à la pleine lune tu auras plus de chances d’avoir une fille. Ce sont des mythes ! Le sexe de l’enfant dépend de la génétique et de la biologie, et non pas de ton alimentation ou de la personne qui fait le premier pas pour commencer un rapport. Mais il y a tout de même de bonnes choses à faire pour favoriser la conception, comme rester allongée au lit pendant 15 minutes après l’amour. Inutile de garder les jambes en l’air, ça aussi c’est un mythe ! De plus, si tu utilises la pilule ou une autre méthode de contraception pendant une longue période, ta fertilité n’en souffrira pas. Il faudra peut-être attendre quelques mois pour que ton cycle revienne à la normale, mais la contraception ne provoque pas la stérilité.
Attendre trop longtemps avant de consulter une ou un spécialiste
Si tu n’arrives pas à tomber enceinte après plus d’une année d’essais, n’hésite pas à en discuter avec ton médecin ou avec une ou un spécialiste de la grossesse ou de la fertilité. Après avoir identifié le problème, cette personne pourra te soutenir, avec ton partenaire, pour trouver des solutions. En effet, il existe peut-être des moyens pour que tu tombes enceinte plus facilement. L’aide d’une ou d’un spécialiste semble particulièrement utile aux femmes de plus de 35 ans qui ont du mal à concevoir. Cela dit, n’oublie pas qu’un problème de fertilité dans le couple peut venir tout autant de l’homme que de la femme. Et si vous pensez qu’il est temps de faire un test de fertilité, c’est bien plus facile sur lui que sur toi. Si tu as du mal à tomber enceinte, évite les remèdes de grand-mère, les médicaments en vente libre ou les compléments à base de plantes. Sauf si ton médecin les approuve, bien sûr. En effet, certains de ces produits peuvent avoir une influence négative sur ton cycle menstruel.

Enfin et surtout, ne t’en veux pas si tu ne tombes pas enceinte.  

 

Tu connais d’autres d’astuces pour aider à tomber enceinte ? Ou tu veux partager ton expérience ? Laisse un commentaire ci-dessous ou rejoins la discussion sur Facebook

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>