femme enceinte et dans l'embarras

[#zerogrossessenondesiree] Six mois après l’accouchement, me voici de nouveau enceinte

Dans nos communautés, il n’est pas rare de constater dans une famille, un faible écart d’âge entre les enfants. Il est aussi possible de rencontrer une femme enceinte alors qu’elle a un bébé de moins d’un an. Cela est dû aux grossesses rapprochées qui dérivent parfois d’un manque d’information sur la planification familiale et la contraception.

Avant le retour de mes règles je me suis retrouvée enceinte

Sylvie, une jeune mère de 6 enfants dont le plus jeune à 10 mois, porte dans son ventre depuis trois mois un bébé ! « Mes enfants sont presque semblables aux jumeaux car ils ont difficilement un an d’écart, cela me rend toujours anxieuse car si je ne suis pas enceinte, je suis allaitante, et c’est fatiguant. J’en ai finalement parlé à ma voisine, et elle m’a suggéré de me rendre au service de planning familial».

La situation de Sylvie est commune à plusieurs femmes. « Il se peut que la femme tombe enceinte avant le retour des règles, et elle enchainera donc deux grossesses sans avoir eu ses règles » affirme le Dr. Jackson qui précise que le retour des règles en soi survient entre six et huit semaines si la femme n’allaite pas, et lorsque le bébé est nourrit au sein, le retour des règles peut survenir après sevrage, mais cela n’exclut pas que les règles peuvent revenir même avant le sevrage. « À chaque femme, son organisme »! S’exclame-t-il. L’important est donc de songer à une méthode contraceptive dès la reprise des activités sexuelles.

En dépit de l’allaitement, je suis tombée enceinte

On entend souvent parler de la méthode de l’allaitement maternel comme contraception. Mais dans quelle optique cette théorie est-elle pratique ? Gisèle n’a que 25 ans et en a eu de l’expérience. « J’étais à mon premier enfant, il venait à peine d’avoir 5 mois. Par les dires des autres, j’ai appris que l’allaitement permettait d’éviter la grossesse, et je me lançais donc au sexe sans aucune protection, résultat ? Je me suis retrouvée enceinte ! ».

Que dit la médecine face à cette situation ? 

« En théorie si une femme allaite dès l’accouchement, avec un intervalle entre les tétées ne dépensant jamais 4 heures le jour et 6 heures la nuit, durant les six premiers mois du bébé, l’ovulation est supposée stopper. Mais l’on ne peut non plus se baser sur l’absence des règles pour présumer l’absence de l’ovulation. Car même avant la réapparition des règles, l’ovulation est fort possible. Une grossesse reste tout à fait probable en post-partum même en allaitant et même sans avoir les règles. Pour prévenir il est important de songer à un moyen contraceptif. » Souligne le Docteur Jackson.

En effet, les grossesses sont une réalité palpable dans notre société, elles sont dues à plusieurs facteurs, la non-information, les perturbations hormonales, l’imprudence, etc…. Selon un médecin contacté, il est important de poursuivre les visites post-natales pour bénéficier d’un accompagnement médical efficace.

 

Des conseils ou services sur la contraception pour éviter une grossesse non désirée ? Rendez-vous au centre MSI sur avenue Lobo 48, quartier Mbamu dans la commune de Limeté (Non loin de Point chaud) ou encore écrivez au numéro Watshapp 0818900022 (A mettre dans l'article récemment publié et tous les autres qui vont suivre)

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>