couple frustré avec un test de grossesse
(C) Shutterstock

Tu n’arrives pas à tomber enceinte : que faire ?

By janvier 29, 08:43 pm
Tu essayes de tomber enceinte depuis un moment déjà. Maintenant, tu commences à paniquer : et si quelque chose n’allait pas ? Même si ce genre de situation arrive souvent, cette expérience peut être vraiment inquiétante.

Prête à être maman 

Tu as rencontré l’amour de ta vie. C’est lui et pas un autre, tu n’as aucun doute là-dessus. Il répond à toutes tes attentes, et en plus, il fera sans doute un super papa. Il veut devenir père et subvenir aux besoins de ses enfants. Il a envie de faire d’un tout petit être humain une grande personne, quelqu’un de bien. Comme pour laisser une marque après lui, un symbole d’espoir dans notre monde pourtant si cruel. Exactement comme toi, finalement ! Et en plus, ta mère te fait maintenant comprendre qu’il est temps de penser aux petits-enfants.  

Vous passez donc à l’action, et commencez à essayer de concevoir un enfant. Pour plein de femmes de ton entourage, c’est assez facile. Tu penses donc ce sera pareil avec toi. Après tout, pourquoi pas ? Rien de plus facile que de tomber enceinte pour une femme. À vrai dire, ça fait même partie des choses pour lesquelles on n’a pas besoin de faire de grands efforts... N’est-ce pas ?     

Le temps nécessaire 

C’est faux. Pour beaucoup de femmes, avoir un enfant prend bien plus longtemps que tu ne le penses.  

Peu de couples réalisent qu’un enfant ne se conçoit pas toujours en un claquement de doigts. La plupart des gens pensent qu’il suffit de faire l’amour, puis le bébé viendra. Mais partout, les statistiques prouvent le contraire.  
Pourquoi faire un enfant est bien plus difficile que ce qu’on veut bien croire ? Et quand la grossesse ne se déclenche pas : combien de temps attendre avant de commencer à s’inquiéter ?  

D’après les médecins, concevoir un enfant n’est pas très compliqué : il suffit d’arrêter la contraception et d’avoir des relations sexuelles non protégées. On recommande d’attendre un an et demi à deux ans avant de consulter une ou un spécialiste. Mais si tu as 35 ans ou plus, n’attends pas plus de six mois avant de chercher de l’aide. Surtout si tu essayes depuis un moment, et que tu ne prends aucun médicament contre l’asthme, si tu n’es pas épileptique, si tu ne fumes pas et si tes règles sont régulières. Ces exemples peuvent être des facteurs de risque, ou bien rendre les choses plus difficiles. 

Que faire ? 

Voir une ou un professionnel·le de la grossesse ou de la fertilité a pour but de te donner de l’espoir. Rien ne dit que tu n’arriveras jamais à tomber enceinte : beaucoup de couples conçoivent un enfant dans leur seconde année d’essai, après avoir tenté tout au long de la première.  

Les spécialistes sont là pour te guider, car il peut y avoir différentes marches à suivre. Par exemple, arrêter certains médicaments, ou traiter des troubles de santé qui causent peut-être ton problème.   

La difficulté pourrait même venir du déroulement de ton cycle, tout simplement. Il faut faire attention à la date de ton ovulation, et avoir des relations sexuelles fréquentes. On conseille généralement de viser trois rapports par semaine, à des jours différents, et pendant 12 mois d’affilée. Après tout, une femme ne peut tomber enceinte que quelques jours durant le mois ! 

Les autres options 

Que faire si tu réalises que le problème est plus profond qu’un simple calcul de jours ? L’infertilité concerne des millions de femmes et d’hommes (7,3 millions rien qu’aux États-Unis, d’après les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) pour des raisons variées. Par exemple, la chlamydia (une IST) peut parfois provoquer la stérilité. Chez les femmes, l’âge compte aussi beaucoup : il détermine si une femme peut porter un enfant, et avec quelle facilité. 

Tu peux considérer d’autres options, comme l’adoption. C’est un acte noble, qui donne à un enfant orphelin une chance de vivre dans une famille qui se préoccupe vraiment de lui.   
Tu peux aussi faire appel à une mère porteuse, dans le cas où la femme ou l’homme est infertile. La FIV représente une autre option, si jamais le sperme de l’homme est de mauvaise qualité (spermatozoïdes peu mobiles, par exemple), ou si les trompes de Fallope de la femme sont gravement endommagées.  

De nos jours, la médecine moderne peut énormément aider les couples qui veulent avoir des enfants. Mais avant tout, il faut bien sûr rendre visite à un médecin pour savoir exactement où se situe le problème.  

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>