deux bananes et une pêche
(C) Shutterstock

Stimulants sexuels : mais après ?

By janvier 29, 06:51 pm
Les stimulants sexuels sont bien présents au Nigéria. Pourquoi ? Pression à la performance, angoisse de ne pas y arriver ? Comment les jeunes locaux voient tout ça ?

Pour de plus en plus de jeunes, la santé sexuelle est devenue plus importante que jamais. Ne serait-ce que pour se protéger des IST. Ceci dit, on dirait bien que partout dans le monde, la jeunesse à tendance à faire passer le plaisir immédiat avant la sécurité.

En plus de ça, l’anxiété de performance touche apparemment beaucoup de monde. La solution miracle ? Les stimulants sexuels, sous forme de drogues ou de médicaments.

Apollon en panne

Creusons ensemble un peu plus le sujet. Akande* est un banquier nigérian. Non seulement il gagne bien sa vie et possède une voiture, mais en plus de ça il est jeune et beau. Il s’imagine être un étalon, un vrai « démon Yoruba » (un mec de la tribu Yoruba qui brise le cœur de toutes les filles). Akande est heureux de raconter ses aventures à qui veut l’entendre.

Voici son histoire : Akande rencontre une fille super sexy au cinéma. Elle s’appelle Chinyere*. Et comme d’habitude, le démon prend le dessus et ils se retrouvent donc au lit. La première fois qu’ils couchent ensemble, c’est la panne d’érection. Ça ne lui était jamais arrivé ! Au grand jamais.

Akande est super gêné... surtout que Chinyere est une fille typique de la jetset : elle est belle, sexy, avec des courbes à tomber. Le problème ne vient donc pas de là.

Il s’inquiète, peut-être que quelque chose ne fonctionne pas chez lui. L’horreur totale !

Chinyere se fait tout autant de souci. Et si elle n’était plus à la hauteur au lit ? Ou plus aussi sexy qu’avant ?

À problème courant, solution facile ?

Pourtant, tout ça est normal. Et bien plus courant que la majorité des gens ne le pense.

C’est franchement alarmant de voir jusqu’à quel point vont les mecs pour satisfaire une fille au lit, et vice-versa. Au Nigéria, les stimulants sexuels sont très faciles à obtenir : il suffit de faire signe au vendeur le plus proche. On trouve des concoctions locales qui peuvent faire tenir un mec pendant des heures. Et beaucoup d’entre elles ont des effets indésirables vraiment atroces. Il y a par exemple cette préparation macérée, super collante, d’un jaune répugnant : je frissonne quand je vois un gars boire ce truc.

Et bien sûr, il y a le fléau du Tramadol (aussi appelé Tramol ou juste Tr). En général, c’est un nouveau genre de « pharmacies mobiles » qui le distribuent. Elles vendent toutes sortes de produits et peuvent te livrer directement chez toi. Ces « pharmaciens » et « pharmaciennes » de rue n’ont bien sûr pas d’autorisation pour vendre des médicaments. La plupart n’ont même pas étudié. Pour les jeunes, donc, rien de plus facile que d’accéder à ces substances.

Abus de drogues et médicaments

Le Tramadol est un médicament antidouleur. Les jeunes du pays en abusent couramment, souvent pour leurs effets secondaires. J’ai entendu dire qu’il peut donner à un mec (ou à une fille) une énergie débordante pendant un bon moment : c’est un avantage indéniable au lit. Chez les gars, ce produit a aussi tendance à engourdir les zones érogènes : ça leur permet de durer plus longtemps.

Il y a tout juste quelques semaines, j’ai lu un article dans la presse sur une fille qui avait pris du Tramadol. Après trois heures d’ébats ininterrompus avec un mec, elle s’est écroulée. Elle est morte juste après. Je ne sais pas si c’est vrai, mais l’abus de médicaments n’est jamais conseillé.

Tu sais quoi ? À mon avis, le fond du problème est psychologique. Je pense que si les jeunes gens sexuellement actifs (surtout les mecs) pouvaient prendre du recul, essayer d’ignorer la pression et vraiment prendre le temps de réfléchir... alors il n’y aurait plus de problème avec les stimulants sexuels.

Les jeunes doivent renforcer leur estime de soi, au lieu de compter sur des médicaments ou des drogues pour gagner en performance.

Et dans le cas où la performance est au rendez-vous, et le rapport sexuel fantastique... Qu’est-ce que ça peut bien faire ? le but suprême d’une relation ? D’une vie ? Le sexe n’a rien d’une recette miracle, il ne rend pas une relation plus authentique ou durable.

Pour ça, d’autres éléments plus profonds doivent entrer en jeu.

Plaisir sexuel : au-delà de la performance

Retournons à l’histoire d’Akande, notre playboy. Il a fait des efforts pour trouver plus d’informations sur son « problème ». Finalement, il a réalisé que tout ça n’était que dans sa tête. Il a revu Chinyere et a réussi à avoir une relation sexuelle satisfaisante. Et ce, sans aucun stimulant sexuel, juste en se détendant. Elle était heureuse elle aussi, et tout est rentré dans l’ordre.

Cette histoire ne s’est pas terminée par « il et elle se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Pas de belle maison, pas de gros diamant au doigt. Au bout du compte, leur relation a pris fin.

Parce que des relations sexuelles, même fantastiques, ne suffisent pas pour former une relation épanouie. Le sexe renforce l’amour et l’engagement, mais il ne les remplace pas.

On est bien d’accord : les parties de jambes en l’air, c’est un sacré plaisir. Mais est-ce que ça vaut vraiment la peine de mettre en jeu sa santé pour ça ? J’ai un conseil pour vous, les filles comme les mecs : la prochaine fois, juste avant de prendre un comprimé, ou d’avaler cet « agbo » pour faire l’amour comme jamais, arrêtez-vous un moment et réfléchissez : que va-t-il se passer, une fois l’effet retombé ?

* Les prénoms ont été modifiés.

Les stimulants sexuels, tu en penses quoi ? Top ou flop ? Laisse ton commentaire ci-dessous. Si tu as des questions, rends-toi sur notre page Facebook.

 

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>