amour
(c)Shutterstock

Sexualité : 5 positions pour une meilleure pénétration vaginale

La pénétration vaginale traduit l’union charnelle par excellence. C’est le moment magique où l’homme glisse son pénis à l’intérieur du corps de sa partenaire. C’est source de plaisir intense et la profondeur est l’un des éléments d’appréciation de la qualité d’une partie de jambes en l’air pour certains. S’il existe ceux qui trouvent leur plaisir dans la pénétration peu profonde, d’autres par contre atteignent le climax du plaisir par la pénétration profonde.

Voici quelques positions qui permettent une pénétration maximale quelle que soit la taille du pénis. Tout n’est que question d’angle chers messieurs ! Ces positions vous garantiront, en terme de confort et de plaisir, de tirer un meilleur bénéfice de l’acte sexuel.

La Pie

Cette position est pratique pour les petits espaces, l'homme assis sur une chaise écarte légèrement les jambes et se laisse chevaucher plus ou moins tendrement selon le moment et l'envie par sa partenaire. C’est elle qui tient les rênes, elle  gère les ondulations, la cadence et le rythme.

Cette position offre une pénétration profonde en raison de la posture de la femme et de ses coups de reins, en outre  elle permet aux amants de partager un moment complice et intense, collés l’un contre l’autre échangeant des regards et des baisers.

Quoique facile à exécuter, elle exige de la femme un minimum d’endurance.

La levrette

Quelles soient grandes ou petites, minces ou rondes, toutes les femmes sont à leur avantage avec cette position, la femme se présente de dos et à quatre pattes, s’appuyant sur les coudes de préférence, l'homme est à genoux entre ses cuisses pénètre son vagin par l’arrière.

Dans cette position, contrairement à la précédente, c’est l’homme qui domine le jeu, il  donne le rythme et la pénétration est profonde. La marge de manœuvre qu’offre cette posture lui permet de stimuler les seins et le clitoris de sa partenaire.

Monsieur sachez qu’une pénétration trop profonde peut être douloureuse pour la femme, en maitre de jeu gérez pour lui offrir une expérience agréable.

L’Andromaque

Dans cette posture la pénétration est très profonde mais maîtrisée, les rôles traditionnels sont inversés la femme est au-dessus assise à califourchon sur son partenaire qui reste couché sur dos, elle mène la cadence et gère la profondeur. Le couple jouit d'une grande intimité pendant l'acte puisque les caresses intimes sont parfaitement réalisables.

La particularité de cette position est qu'elle laisse à la femme une large marge de liberté et un sentiment de domination sur son partenaire. Mais assise à califourchon sur l'homme, la femme peut vite se fatiguer.

L’union du tigre

Elle est presque une variante du missionnaire, l’union du tigre ressemble à cette position classique à la seule différence que pendant l’acte la femme, allongée sur le dos, replie ses jambes sur son buste. Les jambes repliées sur le buste permettent une pénétration plus profonde ceci laisse une excitation intense pour les deux partenaires puisque tous deux mènent l'allure et gèrent la profondeur de la pénétration.

Bien que favorisant une complicité intime des partenaires, la posture du tigre laisse moins de liberté à la partenaire. La femme doit faire preuve d’un peu de souplesse pour cette position, mais  pas besoin d’être contorsionniste.

L’incontournable « missionnaire »

C’est la position connue de tous, moins extravagante certains d'entre vous la trouveront routinière mais sachez que le plaisir passe aussi par le confort et parlant cette posture est très confortable et offre une très bonne amplitude de pénétration. Elle est très excitante pour l'homme qui a une grande liberté de mouvement au niveau du bassin en revanche sa partenaire dispose d'une faible marge de manœuvre.

Avez-vous déjà essayé une de ces positions ?


 

 

 

 

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>