a sick man
(c)shutterstock

Quelqu’un qui souffre de la tuberculose peut-il faire l’amour avec son conjoint ?

La tuberculose tue plus d’un million de personnes chaque année dans le monde, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé. Le nombre de nouvelles contaminations par année s’exprime en termes de millions. Heureusement que cette maladie peut être soignée aujourd’hui. Le seul bémol, c’est la stigmatisation qui peut accompagner les tuberculeux. Dans cet article, on répond à la question : peuvent-ils aussi faire l’amour ?

La réponse à cette question est oui ! Mais il faut beaucoup de précautions par contre. Commençons par rappeler ce qu’est la tuberculose. Au fait c’est une maladie causée par une bactérie (mycobacterium tuberculosis) ou encore bacille de Koch. Elle touche souvent les poumons mais dans des cas particulier cette bactérie peut aussi affecter d’autres organes du corps comme : les os ou les ganglions ou les intestins.  Et d’ailleurs c’est en rapport avec ces organes que les trois types principaux de cette maladie sont classifiés : tuberculose pulmonaire, osseuse et ganglionnaire. À côté, il y a aussi la tuberculose intestinale.

Autre fait important à savoir ici, seule la forme pulmonaire est contagieuse. Les deux autres ne le sont pas. Lorsque les personnes atteintes de tuberculose pulmonaire toussent, éternuent ou crachent, elles projettent des germes bactériales dans l’air. Il suffit d’en inhaler seulement quelques-uns pour être infecté.

Un médecin nous donne des conseils

Nous avons échangé avec docteur Nelson Syayighosola. Il rassure : la maladie en elle-même ne constitue pas une barrière à la vie sexuelle normale du couple même si un des partenaires est atteint. Mais il explique : « Tenant compte du mode de transmission, il serait donc imprudent de passer à l’acte sexuel à une certaine étape de la maladie. Jusqu’à environ quatorze jours de traitement de la tuberculose, le sujet reste toujours contaminant et donc il sera, pour les deux conjoints, tellement imprudent de s’embrasser, d’échanger des baisers, car juste un peu de salive sera suffisant pour contaminer son conjoint ». Heureusement qu’on l’a vu dans la vidéo de Prisca Lokale que faire l’amour c’est beaucoup plus que la pénétration.

Il faut préciser ici que dès 3 semaines de traitement, le patient souffrant de la tuberculose pulmonaire n’est plus du tout contagieux. Mais par amour et pour protéger la personne qu’on aime, on peut s’abstenir de le faire. C’est cela qu’avait fait Francine, mariée et qui a 30 ans aujourd’hui : « J’avais 22 ans et ça faisait un an que je venais de me marier. J’ai été déclarée atteinte de la tuberculose pulmonaire, j’ai directement commencé le traitement, ce qui devait durer environ un an. Pendant cette période je me trouvais dans l’incapacité d’entretenir des relations sexuelles avec mon époux, d’une part par crainte de le contaminer, et d’autre part, par ce que le traitement m’affaiblissait. »  

Ce fut une période tellement difficile pour nous deux, conclut-elle.

En cas de tuberculose osseuse, le Dr. Nelson revient : « Ce type de tuberculose n’est pas contagieux, et donc il n’y a pas risque d’être contaminé par son conjoint malade pendant l’acte sexuel. Le seul gène à ce niveau est le patient peut fréquemment ressentir des douleurs dues à l’abcès mou sur la partie osseuse infectée, dont plus souvent la colonne vertébrale. »

Une tuberculose osseuse avait compliqué la vie sexuelle de Didier Paluku qui m’a raconté son calvaire après qu’il s’était fait opérer chirurgicalement : « Actuellement je peux bien me tenir debout mais ma vie n’est plus la même, j’ai fréquemment des douleurs lombaires et concernant ma vie sexuelle, je peux passer l’acte mais mon bassin et ma colonne vertébrale ne sont toujours pas aptes à beaucoup de mouvements et donc je suis plus attentif et plus prudent avec mes mouvements. »

Un diagnostic précoce est nécessaire

Comme pour toute maladie, se faire diagnostiquer tôt augmente les chances de guérison. Didier Paluku avait découvert tard sa maladie : « J’avais 17ans quand j’ai contracté la maladie, malheureusement, je suis parti me faire soigner proprement un peu trop tard. Une de mes vertèbres était déjà endommagée. ».

Lorsque la bactérie a infecté les intestins, on parle alors de la tuberculose intestinale et celle-ci se manifeste par des diarrhées intenses. Dans ce cas ce qui empêcherait les relations sexuelles entre un sujet atteint et un sujet sain est cette gêne côté hygiène. Mais si vous vous y mettez, vous pouvez arriver à tenir une bonne hygiène et toujours avoir des rapports sexuels.

Pour conclure, je vous dirai ceci : la maladie étant une situation passagère, l’on ne doit pas déprimer pour ça. Il suffit de consulter son médecin pour plus de conseils, car certaines maladies affectent partiellement notre sexualité et nous devons être tellement prudent pendant et après le traitement.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>