couple enlacé
(c)shutterstock

Mes cinq positions clés pour atteindre l’orgasme clitoridien

L’orgasme clitoridien est le plus aisé à atteindre, car le clitoris est extrêmement sensible et localisable de l’extérieur du vagin. Le stimuler par des caresses déclenche une onde de plaisir électrique. Dans ce billet que je vous ai concocté, une Congolaise nous explique ses astuces et positions pour atteindre l’orgasme clitoridien.

Vous vous demandez alors « pourquoi chercher une pénétration pour un plaisir que l’on peut provoquer en surface ? » Autant vous dire tout de suite que le système clitoridien est relié par un réseau de vaisseaux aux autres systèmes érectiles du sexe de la femme. Donc une pénétration est une réponse aux sollicitations du clitoris depuis l'intérieur du vagin. Bref, le clitoris est à tous les coups de la partie ! 

La levrette

Quelles soient grandes ou petites, minces ou rondes, toutes les femmes sont à leur avantage avec cette position, je me se présente de dos et à quatre pattes, s’appuyant sur les coudes de préférence, l'homme est à genoux entre ses cuisses pénètre le vagin par l’arrière.

Cette posture offre une large marge de manœuvre au partenaire qui peut pendant ce temps me stimuler à sa guise les seins et le clitoris. C’est une voie orgasmique royale.

Position de La levrette
La levrette
(c)shutterstock

L’Andromaque

Dans cette posture, la pénétration est très profonde mais maîtrisée, les rôles traditionnels sont inversés. Moi au-dessus assise à califourchon sur mon partenaire qui reste couché sur dos, je mène la cadence et gère la profondeur.

On jouit d'une grande intimité pendant l'acte puisque les caresses intimes sont parfaitement réalisables.

Position de L’Andromaque
L’Andromaque
(c)shutterstock

La fleur de Vénus 

Je suis allongée sur le dos, les jambes écartées et l'homme est à genoux entre mes jambes. Je place mes jambes autour des reins ou même sur ses épaules. Cette position permet aussi de titiller manuellement mon clitoris.

Position de La fleur de Vénus
La fleur de Vénus
(c)shutterstock

La pieuvre

Dans cette posture la cadence est menée par l’homme. Moi, pendant ce temps, je reste allongé sur le dos une jambe levée et mon partenaire se place entre mes cuisses. Les va-et-vient résultant de ses coups stimulent le clitoris et l’heure délicieuse ne tardera pas à sonner. 

Position de La pieuvre
La pieuvre
(c)shutterstock

L’union suspendue

C’est une position qui demande une certaine force musculaire et de l’endurance. Elle se pratique débout. Je passe mes bras autour du cou de mon partenaire et ses jambes autour de mes fesses. L'homme est alors obligé de me tenir fermement, la plaque contre lui et la porte en me soutenant les fesses. Le plaisir clitoridien est à son comble !

Pimentez votre vie sexuelle en y incorporant ces positions.

Position de L’union suspendue
L’union suspendue
(c)shutterstock

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>