bulle de texte , sexe
(C) Shutterstock

Les femmes peuvent-elles parler de sexe?

By mars 21, 04:57 pm
Ne te sens-tu pas mal à l'aise de parler de sexe en tant que femme? C’est tellement gênant! Quand et Comment as-tu commencé? Aide-moi, s'il te plaît! Oh ma chérie - tu as tiré sur mon cœur, tu sais! Quelle question merveilleuse

Quelques bons hommes et femmes 

Franchement, je te dis, ma chérie, je ne me souviens même pas quand j'ai commencé à tellement parler de sexe. Mais c'était comme une transition entre la “très pudique et la rude"! Et j'en suis plutôt fière. 

Et tu sais une chose? J'ai pu faire tout ce travail 'sexy' et tabou parce que j'avais d'abord le soutien de mon père - un homme qui n'avait jamais peur de ce que les voisins diraient de ce que faisait sa fille. 

Et puis j'ai eu une tante, qui a compris à quel point il était important de parler de sexe et qui m'en a parlé.  
Même si beaucoup de mes amis ne pouvaient pas parler de sexe à l'air libre eux-mêmes, nos longues conversations nocturnes sur la question ont été utiles. Laisse-moi te dire! 

Ok au sexe 

Les groupes de femmes et les féministes ont fait beaucoup de revendications, combats et discussions sur bon nombre de questions. Mais dis-moi, as-tu déjà crié: «Les femmes adorent le sexe aussi», «Le sexe est dans ma tête», «les bonnes filles aiment du bon sexe», «chaque jour, est un jour de sexe»? Pourtant, tu devrais. 

Les femmes et leur plaisir sexuel ont été tenus à l'écart des conversations sur notre bien-être pendant trop longtemps maintenant. Parler de sexe, c'est bien et c'est un droit que les femmes doivent revendiquer. Et telle est la devise, ma chère, que je vis tous les jours de ma vie! 

Mauvaise réputation 

Traditionnellement, nous sommes une société qui a toujours aimé et célébré le sexe. Les femmes, les hommes et les autres étaient vénérés comme des partenaires de la joyeuse expérience du sexe consensuel.  Mais parler de sexe est soudainement devenu cette chose «sale» - méprisée. 

Parler et poser des questions sur le sexe a acquis une mauvaise réputation, de telle manière que toutes les conversations autour se sont arretées et sont devenues secrètes. Oui, crois-le ou non. Une grande partie du conservatisme dans notre société est venue avec les colonialistes. 

Les gens de tous les sexes ont oublié comment chercher de l'aide, des informations et une prise de conscience sur la question du sexe. 

Tout ce qui était disponible, ce sont des fragments et pièces d’idées qui ont complètement saccagé le coeur de l’approche du sexe! Mais on peut arrêter ça! 

Salutations au sexe! 

Ma sœur, parler librement de sexualité et prétendre avoir des relations sexuelles saines, égales et sans risque n’est pas une chose sale. C'est merveilleux et intime et aussi une affirmation de votre identité. Mais: il y a aussi une éthique du sexe! Nous devons tous en être conscients. La clé est le consentement . 
 
Les partenaires doivent s’entendre sur les règles qui les lient. Chacun devrait avoir le droit de faire ses propres choix et ses propres décisions concernant le sexe - quand et avec qui il le souhaite , combien de fois, où et comment! C’est aux acteurs du sexe de décider - à personne d’autre!  
 
 
Comment commencez-vous à parler de sexe? Partagez vos astuces ci-dessous ou sur Facebook . 

 

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>