couple en plein ébat
(c)shutterstock

L’amour au temps de Coronavirus : s’embrasser, les baisers, les caresses… doit-on faire une pause ?

Le COVID 19 est reconnu désormais comme une pandémie mondiale. Les différentes mesures préventives prises par les services de santé publique permettent de freiner la transmission du virus. Se laver les mains régulièrement, tousser dans un mouchoir ou dans son coude et garder une certaine distance sociale.

Qu’en est-il de faire l’amour ? Je suis sûr que vous êtes nombreux à y penser. Alors, pas de panique, les médecins nous expliquent !

La mobilisation des espaces dédiés au sexe

Tout d’abord, je pense que les « Kuzu » (maisons clauses) et hôtels de notre pays, devraient prendre des mesures conséquentes pour protéger leurs clients. En France par exemple, on raconte qu’un établissement a installé du gel hydroalcoolique et des masques chirurgicaux à l'entrée. On devrait peut-être y penser.           

Sur le réseau social Tinder, la célèbre application de dating, des messages de prévention sont envoyés aux utilisateurs : «Tinder est un formidable moyen de faire de nouvelles rencontres. Et bien que nous souhaitons que vous continuiez à en profiter, vous protéger contre le coronavirus est plus important».

Jeezo. You know things are serious when tinder is warning you about the Coronavirus. pic.twitter.com/hgsFNMeJq3

— Ryan Capperauld (@ryancapperauld) March 3, 2020

 

Alors, toutes ces mesures de protections, que vous pouvez trouver ici, ne sont pas vaines. Cependant, cela n’empêche que certains internautes se demandent s’ils peuvent continuer à faire l’amour ou pas.

 Et le sexe alors ?

Nous avons échangé avec quelques médecins qui nous ont donné leurs avis quant à ce. Pour le Dr Jean-Claude Mulunda, Directeur de projet à IPAS, « Faire l’amour, c’est risquer beaucoup plus car le simple contact est prohibé. En faisant l’amour, il y a contact direct des personnes nues et transpirant. La probabilité de contamination est donc élevée. » Comprenons par là qu’en cette période, il convient de diminuer l’activité sexuelle avec contact physique surtout avec des partenaires de circonstance. « Il faut se protéger mutuellement. A la limite, utiliser les masques pendant les rapports sexuels et éviter de s’embrasser » conseille-t-il.

« Le virus se transmet par la voie naso-pharyngée… on est contaminé aussi par les gouttelettes de salive » explique quant à elle, Clarisse Jinga, médecin habitant à Kinshasa.  Cela veut dire, le coronavirus se propage principalement de personne à personne, en particulier lorsque les gens sont en contact étroit les uns avec les autres. Un contact étroit c’est-à-dire à moins de six pieds l'un de l'autre. Le virus peut contaminer les autres par le biais de gouttelettes respiratoires lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue. Ces gouttelettes peuvent atterrir dans la bouche ou le nez des personnes à proximité ou éventuellement être inhalées dans les poumons.

Nous savons que le virus est présent dans les gouttelettes respiratoires et pour cette raison, s'embrasser sur la joue est une voie sure de contamination. De là, embrasser un autre partenaire sexuel est d’autant plus intense et intime qu'un simple baiser sur la joue. Donc le risque est élevé.

Naturellement, une partie de sexe avec une personne infectée par un coronavirus vous laissera probablement avec COVID-19. Alors, la prudence s’impose. Rassurez-vous l’un et l’autre que personne n’est infectée avant de vous y lancer. A bon entendeur, salut ! Une autre question demeure : peut-on s’embrasser avec des masques ?

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>