couple en confinement
(c)shutterstock

Comment s'occuper sexuellement en période de confinement dû au coronavirus ?

Depuis peu, la RDC notre pays fait face au Covid19, une pandémie qui nous oblige à rester à la maison afin de limiter la propagation du virus. Mais la vie ne s’arrête pas pour autant, les gens meurent, d'autres naissent, certains célèbrent même des mariages et tous avons des corps qui possèdent des désirs. Que faire pendant cette période pour nous occuper sexuellement tout en respectant les règles d’hygiène imposées par la situation actuelle ?

Nos besoins de contact humain ne peuvent pas être activés ou désactivés à souhait. Nous avons besoin d’intimité et de réconfort, surtout en cette période. Alors comment s'y prendre ?

La branlette

Nous en avons parlé récemment, le sexe en ces temps de coronavirus requiert de la prudence. Certains couples très pointilleux sur les règles d’hygiène préféreront alors pour se débarrasser de leurs tensions sexuelles, se masturber avec leurs partenaires. Voici les recommandations du Dr Lucia F.

  • Assurez-vous que votre partenaire est en bonne santé
  • Lavez-vous correctement avant de commencer
  • Ne vous embrassez pas, vous pouvez cependant vous toucher mutuellement les parties intimes.
  • Ajoutez-y des caresses
  • Utilisez du lubrifiant et non de la salive pour vous masturber

Vous pouvez aussi recourir aux joies de l'amour solitaire en associant les appels vidéo, les sextos et bien d’autres tout en restant néanmoins vigilants.

Évitez certaines pratiques

Le plaisir solitaire ne plaît pas forcément à tout le monde. Certains couples mariés préconisent des rapports sexuels normaux comme le pense Jean : Le Covid19 n’étant pas sexuellement transmissible jusqu’à preuve du contraire, il y a en réalité aucune crainte. Seulement comme la promiscuité est inévitable pour tout coït, il y a donc risque de contamination surtout pour les relations sexuelles avec les partenaires multiples et occasionnels mais quand on est marié, je ne vois pas pourquoi on peut  interdire les relations sexuelles pour une infection qui n’est même pas une IST alors que depuis trois décennies nous avons échoué face au VIH

Si en effet comme Jean le dit, les relations sexuelles avec des partenaires multiples sont à éviter, nous conseillons cependant aux couples mariés ou vivant ensembles d’adopter les attitudes suivantes :

  • Soyez conscient de votre état de santé et agissez en conséquence
  • Évitez les échanges de salives
  • Pas d’anulingus, la contamination par les fèces est possible
  • Pas de fellation après un rapport anal
  • Lavez-vous correctement avant et après le rapport sexuel
  • Si vous ou votre partenaire souffrez d'une affection médicale qui peut conduire à un COVID-19 sévère, abstenez vous des relations  sexuelles : Ces affections comprennent les maladies pulmonaires, les maladies cardiaques, le diabète, le cancer ou un système immunitaire affaibli (SIDA)

Au-delà de toutes ces attitudes,  retenons une chose : le meilleur partenaire sexuel que vous pouvez avoir actuellement, c'est vous !

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>