jeune femme triste

#Tolobel’angoPolele: je regrette d’être devenue mère très jeune

A 25 ans, Lucie est mère célibataire. Si elle n’éprouve aucun regret d’être mère, elle se reproche silencieusement chaque jour de l’être devenue très tôt et par deux fois de suite. Pour comprendre son chagrin, il faut replonger dans son passé.

Rencontre avec un charmant garçon

Alors étudiante en premier graduat, Lucie tombe amoureuse de Patrick. Ce dernier se comporte en gentleman au point de prendre en charge les frais liés aux études universitaires de sa dulcinée. Bien plus, il va jusqu’à se présenter auprès du père de Lucie comme étant le prétendant de sa fille.

Au bout de six mois d’une relation idyllique, Lucie tombe enceinte de son petit ami. C’est  l’occasion  pour son père, qui éprouve du mal à la prendre en charge depuis la disparition de sa femme, de la renvoyer de chez lui  tout en la promettant une mort certaine en cas d’avortement.

Début du calvaire

Lucie trouve refuge chez son copain pour qui devenir père semble plutôt une bonne aventure. “J’ai donc conçu ma fille aînée pour faire plaisir à mon petit ami et ne pas décevoir mon père, qui au fond, appréciait Patrick’, nous dira-t-elle.

Mais déjà au bout de quelques  mois de  vie commune, Lucie découvre que Patrick n’est pas cet homme idéal qu’elle s’est toujours représenté. C'est un alcoolique patenté qui peut devenir insolent et violent de temps en temps. Elle commence ainsi à subir les  violences verbales et physiques de son copain. Une situation qui va s’empirer lorsque Patrick perd son boulot: ‘Pour lui, j’étais la sorcière qui a orchestré son licenciement  et amené le malheur dans son foyer’

Aller de mal en pis

Lorsque Lucie décide finalement de le quitter pour regagner son domicile familial, elle se rend compte qu’elle est à nouveau enceinte de 2 mois: ‘ Je voulais avorter mais j’avais peur. Et bien avant que mon père n’apprenne que j’étais à  nouveau enceinte, j’ai décidé d’aller vivre ailleurs”.

Aujourd’hui, Lucie est  mère de 2 enfants dont l'aînée a 1 an et 11 mois et la seconde 9 mois: ‘: “ j’aurais préféré les avoirs dans des meilleures conditions, cela aurait pu être possible si on avait fait recours à une méthode contraceptive  ou si j’avais fait d’autres choix éclairés.

 

 

Pour des conseils sur la contraception, appelle  gratuitement avec Africell ou Orange au 40 00 22 ou envoie un message whatsapp au +243 818 900 022 ou encore dirige-toi vers le Centre MSI RDC sur 48, avenue Lobo, quartier Mbamu, Kingabwa Point chaud, Limeté à Kinshasa.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>