La drague
(c)shutterstock

Suzanne Mukendi : les techniques de drague qui marchent

Dans le webinaire ''Qui suis-je?'' organisé par Jeunialissime dans le but d'apporter des réponses aux interrogations des jeunes LGBTIQ+ Congolais. Comme modérateur, j'ai eu l'occasion d'échanger avec Suzanne Mukendi sur le thème ''Comment draguer quelqu’un ?" À travers son speech, elle va t'orienter dans cette immense forêt de la conquête d'amour.

Dans cet article Suzanne répond à quelques questions sur la drague qui préoccupent souvent les hommes et les femmes, les hétéros ou les non-hétéros, les plus jeunes comme les plus vieux. Alors lis cet article jusqu'à la fin pour trouver des réponses. Pour aller plus loin, je te recommande de suivre la vidéo du live de l'interview.

La drague est un art                      

A l’opposé de ce que beaucoup de gens croiraient, la drague n’est pas une science, mais un art. Un art tout simplement parce qu’il y a mille et une façons de draguer. «Il n’y a pas un livre ou une table de matières de drague. La drague se passe par l’instinct parce que chaque personne est différente», a dit Suzanne Mukendi. Ça ne vaut pas la peine de draguer comme une autre personne, fais-le à ta manière selon les circonstances et la personne.

Il y a de ceux/celles qui ont raté leur chance d'amour parce qu'ils n'ont pas tenu compte du temps. Alors quel est le bon temps ? En tant qu'art, il n'y a pas un temps précis pour déclarer sa flamme. Attention ! Il ne doit pas être très court ni très long. S’il est très long, tu risques de te plonger dans la friendzone. Mais rien n’empêche qu’une amitié de longue date se transforme en relation amoureuse. En soit, l'allure de la relation et un peu de jugeote te ferons remarquer qu'il est temps de passer à l'étape suivante.

La drague vs la culture

Lorsqu’on demande à Suzanne si la femme peut également draguer, elle répond en disant : «Oui, parce qu’un garçon peut être timide, il ne sait pas faire le premier pas. La fille peut être éveillée et peut faire le premier pas, ce n’est ni impossible ni mauvais».

Culturellement, c'est toujours au monsieur de faire le premier pas or la femme a les mêmes désirs et sentiments que l’homme, rien n'empêche qu'elle les avoue en premier. Pour sa part Suzanne, nous raconte ce qu’elle fait lorsqu’elle a un faible pour un homme « Je joue souvent aux jeux de la séduction, je n'ai jamais dragué un homme, mais je lui montre mes intentions à travers des signes ».A-t-elle dit.

Un participant a voulu savoir la démarche que doit suivre un jeune homme de 25 ans qui tombe amoureux d’une femme plus âgée que lui. Notre spécialiste en drague n’a pas mâché les mots, «Qu’il oublie qu’il a 25 ans !La femme doit sentir qu’au-delà de la jeunesse, elle est en face de quelqu’un de mature. Que ce jeune homme ait dans sa tête l’âge de la personne qu’il drague. L’homme de 45 ans qui veut draguer une fille de 25 ans, il doit réfléchir dans sa tête comme un jeune homme de 25 ans».On peut comprendre par-là que l’âge influence sur la manière de courtiser.

Les limites de la drague

Pour finir le webinaire, Suzanne Mukendi a fait une recommandation particulièrement aux homosexuels. « Le fait d’avoir des amis hétérosexuels qui sont gentils avec un homosexuel, fait penser à l’homosexuel que cet hétéro a des penchants ou une attirance parce qu’il est trop gentil. Non ! Tu peux avoir des amis hétéros qui t’aiment sincèrement en tant qu’ami, il ne faut pas gâcher ça et les homosexuels ont du mal à lier d’amitié avec des hétéros à cause de ça».A-t-elle insisté. «Les hétéros ont un préjugé que quand je suis ami avec un gay automatiquement, il pense que je vais coucher avec lui, je vais avoir une relation avec lui.Alors, il préfère rester distant», explique-t-elle.

«Ce n’est pas parce que je suis ouvert d’esprit que je suis gay, (…) tu me respectes, je te respecte, je t’aime comme tu es et aimes-moi comme je suis, ne cherches pas que je puisse être comme toi parce que je suis ton ami. Si tu es gay et que tu passes ton temps à draguer tes amis hétéros, tu vas les mettre mal à l’aise, ils vont te fuir », a-t-elle ajouté. Donc respectons l’orientation sexuelle de chacun. Ce conseil est valable aussi pour les hommes hétéros, ça ne sert à rien de draguer une lesbienne croyant qu’elle va changer. Détrompe-toi !

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>