un homme enlacé par un homme par devant et une femme par derrière
(C) Love Matters | Rita Lino

Gay, lesbienne, bisexuel (LGB)

L'orientation affective et sexuelle est personnelle et peut changer avec le temps. Même sexe (homosexualité), sexe opposé (hétérosexualité) ou les deux (bisexualité) : chacun sa préférence !

Gay est un terme général qui désigne un homme ou une femme attiré·e par des personnes de son sexe (mais ce terme est principalement utilisé pour désigner les hommes qui aiment les hommes). Une lesbienne est une femme gay.

Si tu es attiré·e par les femmes et par les hommes, tu es probablement bisexuel·le.

Si tu ne ressens que peu ou pas d'attirance sexuelle pour les hommes ou pour les femmes, tu es peut-être asexuel·le.

Pour beaucoup de personnes, l'orientation sexuelle est plus complexe et ne se résume pas à être « gay » ou « hétéro ». Tu peux être attiré·e par une personne du même sexe que toi sans te considérer gay, lesbienne ou bisexuel·le. Tu es peut-être une femme qui aime généralement les hommes mais il peut t’arriver d'être attirée par une autre femme. Ça ne veut pas toujours dire que tu es lesbienne.

L'orientation sexuelle représente la tendance générale de tes expériences sexuelles et amoureuses tout le long de ta vie.

La sexualité est complexe. L’orientation sexuelle n’est pas un choix mais tu peux apprendre à la comprendre. 

Suis-je gay ? 

Il est parfois difficile de comprendre ce que tu penses, ressens ou désires. Personne ne se lève un bon matin en trouvant la réponse à toutes ses questions sur la sexualité (que tu sois gay ou pas). Certaines personnes savent qu'elles sont gay, hétéro ou bisexuelles depuis le plus jeune âge, mais pour d'autres, c'est parfois plus compliqué. 

Si tu rêves ou fantasmes sur une personne du même sexe que toi, est-ce que ça veut dire que tu es gay ? Si tu es une fille et que tu embrasses une autre fille, est-ce que ça veut dire que tu es lesbienne ? 

Il n'y a pas de réponse toute faite. Un fantasme ou une expérience ne veut pas  forcément dire que tu es gay, mais si tous tes fantasmes concernent principalement des personnes du même sexe que toi, alors c'est peut-être le cas. Tu es la seule personne capable de savoir ce que tu ressens et de comprendre ton orientation sexuelle.

Généralement, l'orientation sexuelle dépend de tes sentiments et de qui tu tombes amoureux. Évidemment, l'attirance sexuelle joue un rôle important mais elle ne fait pas tout. Qui va faire battre ton cœur plus vite ? Avec qui as-tu envie de passer du temps ? 

Si tu t’imagines souvent tomber amoureux ou faire l'amour avec une personne du même sexe que toi, tu es probablement lesbienne, gay ou bisexuel.  

Prends ton temps. Le chemin est parfois long avant de comprendre ses propres émotions et désirs. Ne te mets pas trop vite une étiquette sur ton orientation sexuelle. Parfois, les sentiments évoluent avec le temps. 

La sexualité repose sur ce que tu ressens, pas sur ce que tu fais. Personne ne doit t’imposer ton orientation sexuelle. 

Accepter sa sexualité

Beaucoup de personnes veulent être hétéro car elles pensent que ça simplifie la vie ou parce qu'elles ont peur du rejet des autres. Si ton éducation t’a appris que l'homosexualité était anormale, ça peut être dur d'accepter tes sentiments.

C'est tout à fait normal. Tu seras peut-être angoissé·e, en colère ou perturbé·e. Mais il n'y a rien de mal à être gay, lesbienne ou bisexuel·e. Tout le monde mérite d'avoir une relation amoureuse épanouie.  

Être honnête avec toi-même peut te simplifier la vie.   

Il y a des centaines de préjugés sur l’homosexualité. 
« Il faut avoir une relation sexuelle pour savoir qu'on est gay. » : FAUX
La plupart d’hétéros savent qu'ils sont hétéros avant d'avoir une relation sexuelle. C'est la même chose si tu es gay, lesbienne ou bisexuel·le. Ton orientation sexuelle dépend aussi de ton attirance physique et émotionnelle. 
« Être gay, c'est un choix. »: FAUX
Quand as-tu décidé d'être hétérosexuel·le ? Bien sûr, tu n’as jamais « décidé » d'être hétéro. Ce n'est pas un choix. Pas plus qu'être gay. Mais tu es né·e comme ça et tu le ressens au fond de toi. 
« L'homosexualité est une maladie mentale. » : FAUX
L'homosexualité fait naturellement partie de la sexualité humaine. Ce sont les traditions, la culture ou les croyances religieuses qui rejettent l'homosexualité.  Mais d'un point de vue médical ou psychiatrique, être homosexuel est tout à fait normal.
« L'homosexualité se soigne. » : FAUX
L'homosexualité n'est pas une maladie, tu ne pourras donc pas en « guérir ». Rien ne prouve scientifiquement qu'un homosexuel puisse devenir hétérosexuel ou vis versa. C'est simplement la personne que tu es. Les personnes qui souffrent de leur homosexualité, notamment à cause de raisons religieuses ou de pression culturelle ou sociale, apprennent parfois à refouler leurs désirs sexuels. Certaines personnes essaient de changer leur orientation sexuelle en suivant une thérapie, en pratiquant l'exorcisme ou des rituels religieux. Non seulement ces méthodes ne « guérissent » pas l'homosexualité, mais elles peuvent aussi être dangereuses. De nombreux médecins et psychologues dénoncent les risques de ces thérapies de « conversion » ou « ex-gay ». Ces programmes font du mal à ceux qui les suivent et ne peuvent en rien changer leur orientation sexuelle.  Si tu envisages de suivre une thérapie « ex-gay », consultez le site http://www.beyondexgay.com/
« Les gays et les lesbiennes peuvent rendre d'autres personnes homosexuelles. » : FAUX
Tu ne pourras pas être « converti·e » à l'homosexualité, pas plus que tu ne pourras être « guéri·e » de l'homosexualité. C'est simplement la personne que tu es. Les gays et les lesbiennes ne cherchent pas à « recruter » d'autres homosexuels, même si cela était possible ! Certaines personnes disent qu'elles ont véritablement découvert leur sexualité grâce à une personne ou une expérience précise, mais ça ne les a pas « rendues » homosexualité. La plupart des gays et lesbiennes affirment qu'ils ont toujours eu conscience de leur orientation sexuelle.
« Tu seras guéri·e de ton homosexualité si tu te maries, ou si tu fais l’amour avec quelqu’un du sexe opposé. » : FAUX
Rien ne peut te rendre hétérosexuel si tu es homosexuel. Si tu es hétéro, coucher avec une personne du même sexe ne fait pas de toi un gay. C'est exactement la même chose. Encore une fois, c'est simplement la personne que tu es.  Le prétendu « viol correctif » ne peut pas changer l'orientation sexuelle d'une personne. Dans tous les cas, le viol est un crime très grave.
« Tu reconnais les homosexuels par leur look et ce qu’ils font. »: FAUX
Comme les hétérosexuels, tous les gays et toutes les lesbiennes ne se comportent pas de la même façon. Il y a des gays et des lesbiennes qui correspondent à une image stéréotypée de l'homosexualité, et beaucoup d'autres ne correspondent pas à ces clichés. Il y a des homosexuels de tous milieux.  
« Tous les homosexuels sont des pédophiles. »: FAUX
Un pédophile est une personne sexuellement attirée par les enfants. Cette personne peut être hétérosexuelle ou homosexuelle. Il n'y a absolument aucune relation entre homosexualité et pédophilie. 
« Les homosexuels ont souvent le Sida. C’est une maladie homo. »: FAUX
À l'échelle mondiale, les porteurs du virus du Sida  sont principalement des hétérosexuels.  Toute personne qui a une relation sexuelle sans protection prend un risque, qu'elle soit gay ou hétéro.
« Les relations sexuelles des homosexuels sont dégoûtantes. » : FAUX
Certaines personnes hétérosexuelles sont scandalisées par les pratiques homosexuelles. C'est parce qu'elles n'ont pas envie d'essayer ces pratiques mais cela ne veut pas dire que le sexe entre homosexuel est « dégoûtant ». Les gens associent souvent le sexe entre hommes au sexe anal uniquement. Mais beaucoup de gays ne pratiquent pas le sexe anal. Ils préfèrent faire l’amour autrement. Et beaucoup d'hétérosexuels aiment pratiquer le sexe anal. Que ça te plaise ou non, c'est un choix personnel, que tu sois gay ou hétéro.  Les femmes homosexuelle peuvent faire l'amour de plusieurs façons elles aussi, comme les couples hétéros. 
Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>