femme payant la facture
(c)shutterstock

Les femmes qui paient les factures, ça existe !

Payer les factures quand on est une femme ! Un sujet délicat... En cette période inédite où presque toute la planète est plongée dans le confinement, c’est d'abord avec des emojis de rire que beaucoup de mes interviewés (des femmes mais également leurs partenaires masculins) ont répondu à mes questions. L'exercice a très vite révélé une réticence palpable, ne laissant aucun doute sur le caractère « tabou » qui enveloppe généralement les questions financières dans notre communauté. « Est-ce nécessaire d’en parler ?» ou encore « Je ne sais quoi dire !» : autant de feed-backs auxquels je me suis heurtée avant de tomber sur des personnes qui voulaient bien témoigner. A condition cependant pour certaines femmes de rester anonymes !

Constant, 33 ans, reconnaît avoir été intrigué par le comportement de sa femme, dès la première rencontre. « À l’époque je travaillais beaucoup, j’étais souvent sur le terrain. Je ne revenais qu’en ville deux fois par mois. Mes amis, excédés par mon célibat, voulaient à tout prix me caser », explique-t-il. « À chaque rencontre, c’était une fille différente et à la fin de chaque rendez-vous, je réglais les factures et je payais le transport. Aucune n’a pu me mettre le grappin dessus jusqu’à ce jour où j’ai été merveilleusement surpris ! ». Au premier rendez-vous, celle qui est devenue la mère des enfants de Constant, a payé toutes les factures du restaurant. Et quand il a voulu lui donner de l'argent pour le transport, elle a catégoriquement refuser. « C'était un non cinglant, j’étais abasourdi, presque sous le choc ! Je n’avais jamais vu ça. La nuit, une fois à la maison, je me suis dit que j’avais besoin de ce genre de femmes. Une femme sur laquelle je pouvais compter. Je l’ai revu plusieurs fois et aujourd’hui nous sommes mariés ! Elle est restée la même. Elle paie certaines factures à la maison et cela me permet de me concentrer sur d’autres projets de notre foyer ».

Se sentir épaulé                                                        

Pour Dieumerci, la pilule a été plus dure à avaler : « Au début je n’appréciais guère que ma moitié paie les factures à ma place, de temps en temps. J’avais l’impression qu’elle me prenait ma masculinité », reconnaît-il. « J’ai grandi dans une société où on nous disait que c’était l’apanage de l’homme. Certains de mes proches allaient jusqu’à prétendre qu’elle finirait par ne plus me respecter ». Mais pour le jeune homme, l'expérience s'est révélée positive : « Avec le temps et après une discussion franche avec elle, j’ai compris pourquoi elle le faisait et cela m’a convaincu que j’avais en face de moi une personne responsable qui ne pensait pas qu’aux sacs et aux habits. Elle a toujours su faire la différence entre  l’essentiel et l’accessoire. Je suis serein et je me sens épaulé même quand je suis dans l’incapacité. »

Pour elles, c'est naturel !

A 28 ans, Marie ne trouve rien d’anormal à payer les factures d'un homme : « J’ai grandi dans une famille monoparentale, j’ai perdu mon père toute jeune et ma mère a été la seule à nous élever. Elle nous a appris à nous débrouiller. Aujourd'hui, je suis mariée et j’ai toujours mon commerce. Je paie certaines factures à la maison et je m’occupe d’autres petites choses. Mon mari, lui, s’occupe des grands projets, comme la construction de notre maison. Pour moi, c’est ainsi qu’un couple devrait fonctionner. »

Kavira est aussi une de celles qui paient les factures : « J’ai toujours été ainsi. Je crois que cela est dû à l’éducation que j’ai reçue de mes parents. Quand j’ai quelque chose en poche, je paie sans problème. » Malheureusement pour Kavira, cela s’est petit à petit retourné contre elle : « Depuis quelques temps, mon mari a arrêté de m'aider à la maison, il me laisse toutes les charges. Je ne sais plus comment gérer ça ! Je suis fière de moi et de tout ce que je suis capable de faire pour ma petite famille mais cela ne devrait pas être une excuse pour ne plus me soutenir. Malgré mon apport, je reste la femme et mon mari, le chef du foyer. Ce genre de comportement en déçoivent plus d’une mais moi, je vais continuer tout en initiant des dialogues avec lui. »

Une note salée pour le couple ?

Si payer les factures est un acte qui revêt à première vue un caractère plutôt banal, il serait pourtant à la base de frictions et de frustrations souvent non exprimés dans un nombre incalculable de couples. Plusieurs conseillers matrimoniaux vont jusqu’à le considérer comme un des éléments cruciaux et déclencheurs de disputes houleuses au sein des couples et parfois même de certains divorces. Dans une société comme la nôtre où le système patriarcal fait fureur, cette tâche a toujours été considérée, à tort, comme un monopole particulièrement masculin. Mais avec la femme qui petit à petit se trace un chemin de traverse dans ce monde où les réalités sont changeantes, tout cela évolue ! Désormais, de plus en plus de femmes paient les factures pour épauler leurs partenaires. Epauler sa moitié ! N’est-ce pas là, l’une des règles d’or qui garantit l'épanouissement du couple ? Et pour qu'une femme puisse soutenir son homme, il faut bien entendu que celle-ci puisse avoir une source de revenus. Mais ça, c'est une autre histoire, pour un autre jour...

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>