couple amoureux
(c)shutterstock

Différence d’âge en couple : offrir plus pour se faire aimer des plus jeunes

Il est souvent dit que le vrai amour n'a pas d'âge. Et il est accepté de tous, mais si cela peut s’avérer dans certains cas, peut-on, à juste titre, dire que le sentiment réciproque d’amour soit le socle de toutes les relations où il y a des écarts d’âges important ? Pas si sûr, surtout que ces cougars et autres pumas couvrent leur jeunes partenaires d’argent et divers présents de valeur.

En parlant des pumas et des cougars, référence n’est nullement fait à un rappel du cours de zoologie, mais ces termes renvoient plutôt à ces personnes âgées qui séduisent des partenaires plus jeunes. Puma désigne les hommes et cougar les femmes. Chez nous on les connait sous différentes appellations « Papy Koko », « papa bonheur » ou « mère malou », « maman boudchou » etc.

Des relations qui ne servent qu’à régler les factures

Ces relations s’apparentent très souvent à des échanges économico-sentimaento-sexuels, les sentiments revêtent ici une dimension vénale les jeunes partenaires offrent de leur vigueur, leur temps, leur charme, leur sexe etc., en échange ils reçoivent de ces personnes plus âgées argent, présents et protection.

La manne abondante dont bénéficient certains de ces jeunes ne sert qu’à assouvir leur désir de paraître : vêtements de marques, parfums de luxe, bijoux, téléphones dernier cri, voiture, loyer et l’addition est mise sur le compte du large portemonnaie du « papa bonheur » ou de la « mère malou ».

Si pendant longtemps ce genre de relations ont été perçues comme l’apanage des hommes seulement, aujourd’hui certaines femmes s’affirment et s’affichent comme cougars. C’est ce que m’explique Tychique, danseur professionnel qui sort avec une femme âgée, et ce n’est pas une première pour le jeune homme, tenez-vous bien, il est à son troisième coup et dit se plaire entre les mains de sa « maman boudchou » de 56 ans.

Il m’apprend qu’il est courant de se faire draguer par des femmes matures dans le milieu du show business congolais « …surtout pour nous qui faisons la scène, la même réalité se vit tant dans la sphère de la musique que dans celle du théâtre populaire… des admiratrices âgées et friquées en quête d’un peu de verdeur nous sollicitent de temps en temps, et étant donné que l’art ne nourrit pas son homme dans notre pays donc être un « bébé boudchou » ou « petit pompier » d’une grande dame est toujours vu comme une aubaine dans le milieu… »

Relations mal vu au sein de la société

Ce genre de relations ont souvent été vues d’un mauvais œil au sein de la communauté. Pour Marie-France, 38 ans, femme au foyer et employée à Matadi : « C’est immoral que de chercher à s’acheter les faveurs d’une personne moins âgée que soi, mais si réellement ces personnes sentent une attirance pour de partenaires plus jeunes ils doivent chercher que la base de leur relation soit un sentiment d’amour réciproque ».

De son côté sans faire un jugement de valeur sur ce genre de relations, Gaethan, étudiant en architecture à l’ISAU voit l’argent et les divers présents comme des éléments de stabilité pour ces relations qui selon lui ne sont pas toujours dénuées de tout sentiment.

En définitive, pour vivre une relation amoureuse épanouie il faudra que celle-ci soit basée sur un sentiment d’amour réciproque peu importe l’écart d’âge entre partenaires.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>