bague de fiançailles
(c)shutterstock

De l’époque à aujourd’hui, les fiançailles ont-elles perdu de leur valeur ?

La notion des fiançailles ne date pas d'hier. Elle a toujours existé mais sous différentes formes selon les époques et les lieux. À l'heure actuelle, les fiançailles sont une promesse de mariage. Les générations d’antan avaient leurs propres modes et aujourd’hui les fiançailles ont connu une certaine évolution.

Qu’est-ce qui a évolué ? je vous en donne quelques explications. Vous verrez qu’il y a quelque chose de bien à tirer du passé.

Choix de la famille vs choix libre

Perçu comme l’union de deux familles et non celle de deux personnes, le choix de la fiancée ou du fiancé n’était pas laissé aux concernés. Le choix de la fiancée ou du fiancé résultait de la concertation des parents du garçon et ceux de la jeune fille. Donc, il n’y avait aucune liberté sur le choix de son/sa partenaire.

Aujourd’hui la personne désireuse de se fiancer opère son choix seul, la famille a son mot à dire bien-sûr mais le mot de la famille n’a pas la même ampleur que jadis. En soit, l’aspect de la famille n’est pas complètement supprimé, il est tout simplement atténué surtout avec les notions de Droit qui prônent que Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix.

Le sexe pendant ou après les fiançailles ?

En ce qui concerne le rapport sexuel pendant les fiançailles, bon nombre des coutumes ne l’autorise pas avant le mariage, d’autres sanctionnent même. Une particularité est constatée chez les Ntomba dans  le territoire de Bikoro (Province de l'Équateur). Dans cette ethnie, les rapports sexuels entre financés étaient autorisés voire encouragés. Selon eux, cette sexualité prématurée a pour but de vérifier la capacité des fiancés à concevoir. Mais c’était aussi un moyen de s’assurer de la puissance sexuelle du fiancé. 

Dans les temps actuels, il est inconcevable d’entretenir les relations sexuelles pendant la période des fiançailles. Car s’y livrer est un pêché d’après la Bible et le Coran c’est de la fornication. Le sexe est réservé exclusivement aux gens mariés. Mais ne vous en faites pas, les jeunes s’en passent en majorité. La plupart de jeunes se marient sexuellement actifs. Allez-y donc y comprendre quelque chose. Je vous conseille de lire cet article relations sexuelles avant ou après les fiançailles ?

Aboutir au mariage

Selon le droit congolais, les fiançailles sont une promesse de mariage. La loi ajoute qu’elles n’obligent pas les fiancés à contracter le mariage. (Article 337 du code de la famille.) C'est-à-dire que si les deux fiancés trouvent qu'ils ne sont pas compatibles et qu'ils ne peuvent plus acheminer ensemble, ils peuvent aisément rompre leur relation.

C'est tout le contraire de l'époque. Les fiançailles devraient toujours aboutir au mariage tant que la fiancée remplissait les aptitudes nécessaires de tenir le foyer et de procréer et tant que le fiancé était en mesure de faire subsister le foyer coûte que coûte, son mariage était assuré. On peut même dire que c'est un peu un mariage forcé parce que le consentement n'est pas vraiment pris en compte.

L’âge des fiançailles

Dans la majorité des coutumes de la RDC, l’âge des fiançailles n’est pas bien precis. Il y a de ces coutumes où la promesse de mariage est faite une fois que dans telle famille ou telle autre, il y a une fille et cela peu importe l'âge de cette dernière. Dans d’autres, la promesse est faite une fois que la fille montre les signes de la maturité sexuelle.

Mais aujourd'hui, les fiançailles se font à un âge un peu plus avancé. Donc, la fille et le garçon doivent tous être majeurs, 18 ans, révolu. 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>