fille amoureuse
(c)shutterstock

Comment réagiriez-vous si une fille vous disait qu’elle vous aime ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, les mentalités chez nous ont évolué sur les questions de féminité. Il y a quelques années, c’était aberrant qu’une femme déclare son amour à un homme. Nous avons interrogé dix hommes tirés au hasard sur ce que serait leur réaction si une femme leur déclarait sa flamme. Leurs réponses sont plus qu’encourageantes.

Un seul homme s’est montré sceptique. Sa raison est basée sur de malheureuses expériences où des hommes se sont retrouvés pris au piège après une proposition d’amour par une fille. Un autre a avancé « la coutume africaine » qui serait contre cette manière de faire. Un argument qui devrait disparaître au temps actuel.

J’aime les femmes qui ont de l’audace

Sage Chririmwami, étudiant vivant à Goma, pense qu’une femme qui a le cran de venir lui déclarer son amour mérite d’être aimée. « Même avant de la connaître davantage, une telle fille je l’aimerais déjà à 60 %, j’aime les femmes qui ont de l’audace. », finit-il. 

Pour d’autres, même si cela leur paraît comme une bonne nouvelle, il faut quand même qu’il y ait un feeling réciproque. Mais, même sans feeling, c’est avec courtoisie qu’ils traiteraient une fille qui leur dit son amour.

« C’est une bonne chose que la fille fasse le premier pas, mais tout dépendra de la circonstance et de l’attraction que je ressentirai pour elle », nous dit Masende Benito.

« Moi j’écouterais la fille attentivement, je chercherai à savoir ses motivations. C’est après que je pourrais répondre par un ‘’oui’’ ou un ‘’non’’ », pense à son tour Prince Sababera.

Tout faire pour ne pas le blesser

Dans une société où on a longtemps pensé que la femme est celle qui se faisait courtiser, voir le contraire reste quelque chose d’inédit. Non seulement c’est une preuve de courage de la fille, mais cette dernière s’expose aussi beaucoup. En tant qu’homme, on sait à quel point un rejet d’amour peut être dévastateur. Alors imaginez une fille qui se fait rejeter.

« Quelle que soit ma réaction, je commencerais par tout faire pour ne pas la blesser, attirance ou pas. Le plus important pour moi serait de nous donner du temps au feeling, parce qu’on ne s’accommode pas à tout le monde aussi facilement. », nous dit Léon Mulumba.

Et les réactions des sceptiques

Toujours dans ce lot de réactions, Patient Tambwe se montre très radical. Pour lui ce n’est pas propre pour la culture Africaine. Seuls les hommes doivent faire le premier pas. Une fille cabale de manœuvrer de telles avances inhibe sa capacité de nuisance en douceur. C’est dommage que de telles idées continuent de circuler au siècle actuel.

Mais j’ai compris l’attitude de Assi Balola, étudiant en ville de Goma. Pour lui il faut craindre avec les temps qui courent, les filles sont utilisées par de mains noires soit pour dépouiller un homme de son argent en échange des faveurs sexuelles, soit pour le piéger pour des fins criminelles. D’où sa méfiance.

Écouter, donner du temps et une chance à l’amour

En gros, les personnes interrogées affirment que le plus important est d’avoir une capacité d’écoute vis-à-vis de la prétendante. Et c’est vrai, c’est seulement via cette astuce qu’on saurait découvrir les véritables intentions de la fille et dénicher les compatibilités des incompatibilités.

Il faut donner sa chance à l’amour. Il lui faut aussi du temps.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>