African couple in trouble
(c)shutterstock

Cinq mauvaises habitudes qui pourraient tuer ta vie de couple

La distance entre l’amour et la haine est plus mince qu’un fil, dit-on. Parfois ce sont de petites erreurs d'inattention et d'incompréhension qui détruisent et sabordent tout un investissement en termes d'efforts et sacrifices d'un amour construit sur plusieurs décennies. Autant ce sont des petits gestes qui solidifient l’amour, autant ces mêmes petits gestes peuvent tout mettre à terre. Dans le cadre de notre sujet cette semaine, traitant des facteurs qui tuent l’amour, découvrez cinq mauvaises habitudes à éviter.

C’est un spectacle douloureux que de voir d'anciens amants désormais indifférents l’un de l’autre sur fond de querelles qui auraient pu être évitées. La solitude après des longs moments où on a partagé l’amour est l’une de pires choses à supporter humainement.

Des promesses non tenues, des chimères

« La promesse est une dette », dit-on. Cet adage a sa raison d’exister. Quand vous promettez quelque chose, il faut tout faire pour tenir parole. Sinon, à force de promettre l’irréalisable, votre partenaire finit par ne plus croire en aucune de vos paroles. Cela peut mener à une rupture de relation. C’est cela qui est arrivé à Alice Kasamura, avec qui j’ai échangé : « Je conseille aux hommes de dire la vérité et de ne promettre que des choses réalisables et réalistes. J’ai dû rompre nos fiançailles car mon ex ne tenait aucune de ses promesses. »

Ne vous méprenez pas, ici, il ne s’agit pas de promesse d’argent ou de cadeaux. Non, c’est plutôt tout engagement : rendez-vous, une assistance, un projet commun etc.

Laisser des incompréhensions sans communiquer dessus

Godé Mbakana est un septuagénaire vivant à Goma. Il pense qu’il avait divorcé d’avec sa femme sur fond d’incompréhensions répétitives. S’ils avaient pu discuter et aplanir leurs divergences, le pire ne serait pas arrivé. Il témoigne : « J'aimais ma femme. On s'entendait bien au début, puis sont apparus certains sujets d'incompréhensions. »

Il poursuit qu’un jour, sa femme lui annonçait une grossesse, et lui ne se considérait pas comme le père de l’enfant, même si elle soutenait le contraire. Il n’y eu aucune discussion sur le sujet, il ne ressentait plus que de dégoût pour elle. Sa femme l’insupportait désormais. C’est ainsi que leur histoire prit fin.    

Toujours voir les choses en noir, être négatif (ve)     

Kanyere salambongo explique que son ex époux était du genre contrariant et grincheux. Tout ce qu'elle pouvait faire à son égard était perçu négativement. Elle avait une perpétuelle impression que sa vie de couple était un raté. Elle menait une vie d'enfer car la chanson quotidienne était faite des hurlements interminables de son mari. Puis un jour, elle a décidé de plier bagages et ne plus revenir.

Arrêter d’être attentionné et affectionné

Inspirée par son expérience de mère de plusieurs enfants,  Aimerance Shombo livre ici son conseil : « Le mariage n'a pas toujours été rose. Pour se prévenir du pire, l'attention, l'affection et les marques de prévenances m'ont toujours donné une raison de continuer à croire », affirme-t-elle.

Malgré plusieurs enfants, il lui arrive de baigner son mari comme un bébé.

Alors, communiquez ! La communication est essentielle pour maintenir la flamme.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>