jeune couple debout
(c)shutterstock

Amour scolaire : 4 pièges à éviter !

L’amour n’a pas d’âge, dit-on. C’est pourquoi même en milieu scolaire, il arrive que l’on tombe amoureux. Attention, ici je parle de l’amour entre camarades et non entre élève et enseignant, qui n’est rien d’autre que du viol et harcèlement.

L’amour est un sentiment qu’on a du mal à contrôler. Mais ce qu’on contrôle encore moins, ce sont les intentions du partenaire. Autre chose, on a envie de tout donner, tout partager avec la personne qu’on aime. Mais, est-il prudent de passer au sexe alors qu’encore au lycée ou au collège ? Voici 4 pièges à éviter pendant votre amour à l’école. Certains de ces pièges pourraient pertuber ou ruiner tout votre futur.

  1. La grossesse : Le cycle menstruel est un domaine peu sûr. Pour une femme mûre, tout comme une adolescente, maîtriser son cycle n’est pas certain. Ce qui débouche parfois une grossesse non désirée, entrainant le plus souvent l’interruption définitive, ou pour quelques années, du cursus scolaire de la jeune fille. Le comble, il arrive que seule la dame soit chassée de l’école, ou que ses parents décident d’arrêter de payer pour sa scolarité.
  2. Le viol : Le plus souvent ce sont les ainés des classes terminales, souvent adultes ou pré-adultes, qui courtisent les petites, encore au cycle d’orientation. Ils abusent très souvent de la naïveté des plus jeunes. Quand ça dégénère, le jeune ne sait pas assumer, ni assurer. Ça débouche souvent à l’arrêt des études des deux.
  3. Les peines du cœur : Quand un amant trompe, cela entraine une forte douleur. Le plus souvent on veut s’apprendre physiquement à son (sa) rival (e) qu’à l’infidèle. Ce qui entraine des bagarres avec violence physique dont la punition est le renvoie de l’école voire un séjour en prison. Mais, au-delà de cela, une peine du cœur peut affecter toute une vie.
  4. Un manque de confiance en soi, en cas de rupture : Une rupture entraine une émotion d’humiliation pour la personne rejetée. Mais aussi une difficulté de voir son amour dans les bras d’un (e) autre. Les commentaires et les moqueries des camarades n’aident pas non plus. C’est pour cette raison que beaucoup  filles quittent l’école  même lorsqu’il ne reste que quelques mois pour clôturer l’année. On regrette d’avoir tout donné, le cœur, l’amour et le corps à la personne qui ne voulait que se jouer de toi. Alors j’ai un conseil à donner aux filles ; la plupart des jeunes garçons, à l’école secondaire, ne veulent que collectionner les filles. Si tu lui prives du sexe, il n’aura jamais le sentiment d’avoir eu un dessus sur toi. Quel que soit la relation abstenez-vous de donner votre corps et la douleur sera minime. Souvenez-vous que légalement, vous n’y êtes même pas autorisé avant 18 ans. Et qu’en plus, la coutume et votre religion exigent qu’il y ait un mariage pour y avoir droit.  Donc ayez la maitrise de vos sentiments.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>