jeune couple à la Fac
(c)shutterstock

Amour au lycée ou à la fac : comment gérer pour ne pas rater son année !

Si vous êtes là, à vous pencher sur ces phrases, vous êtes sans nul doute passé par les bancs du lycée ou de la fac, pas vrai ? Ou vous y êtes encore? Et si je ne me trompe pas, vous avez également une parfaite idée de tout ce que l'on traverse pendant ce parcours, surtout en amour !

Au lycée ou à la fac, les notions comme la ponctualité, le bon enfilage de son uniforme et la discipline sont à connaître sur le bout de doigts si on ne veut pas s'attirer des ennuis. A côté de cela, se trouve la passion, un vif sentiment amoureux qui fait éclore le coup de coeur, le premier amour. Quand il vous tient et que vous devez tout gérer, c'est à dire les cours et l'amour, pas évident ! Voilà comment s'y prennent ceux que nous avons rencontré :

Les tourments d'une première histoire d'amour

 « J'étais en 5ème des humanités quand j'ai craqué pour une élève de 4 ème qui ne quittait plus mes pensées », avoue Dennis. « Je lui ai exprimé mon amour et on s'est mis en couple. La 5ème année demandait plus de concentration et cela ne m'a pas pour autant empêcher d'entretenir cette relation amoureuse ». A la sortie et à la récré, Dennis a pris des moments pour retrouver sa dulcinée et cela n'a pas perturbé ses heures de cours. Quant à Crispin, qui lui aussi à dû vivre une histoire d'amour quand il était encore à l'école secondaire, l'usage du téléphone portable ne lui a pas facilité la tâche. «  Pendant que ma petite amie révisait, j'étais toujours tenté de lui parler au téléphone. Et quand on commençait le tchat, on arrêtait pas et c'est toutes mes heures de révisions qui s'écoulaient comme ça », se lamente-t-il. Une habitude qui a beaucoup affecté son niveau à l'école vu qu'il ne révisait presque plus à la maison.

Prenez garde à la relation trop fusionnelle !

 A la fac, les étudiants ne sont pas perçus de la même manière que les élèves au secondaire : ils sont considérés comme des adultes. C'est ainsi qu'Eunice, étudiante en troisième année de gradué, s'est lancée dans un relation amoureuse avec un de ses assistants. Ils étaient ensemble n'importe quand, n'importe où, sans aucune inquiétude. Une relation fusionnelle et permanente dont Eunice a rapidement perdu le contrôle. « Je suis tombée enceinte et on a commencé à cohabiter. Cela ne m'a pas empêché de poursuivre les cours mais j'ai été perturbée pendant un long moment », reconnaît la jeune femme. C'est également ce genre de relation qui a contribué à faire de Nathalie, une abonnée aux ajournés en G2 malgré son niveau d'application. « J'étais trop attachée à mon amoureux et je négligeais certaines heures de cours », précise-t-elle.

Nos conseils pour vivre une belle histoire d'amour

Vivre une belle histoire d'amour à la fac au lycée n'est pas un sacrilège. Il faut juste prendre ses précautions pour ne rien gâcher pendant son parcours estudiantin. Selon Innocent, enseignant durant 22 ans, vous devez adopter les principes suivants :

  • Ne vous précipitez pas
  • Ne vous lancez pas trop tôt (pas avant le cycle terminal aux humanités)
  • Ayez des intentions sincères : soyez respectueux et prenez la relation au sérieux.
  • Respectez vos horaires : que personne ne sacrifie ses études et ses heures de cours pour l'autre. Les jours de détentes et de congés sont les bons.
  • Faites connaître votre relation amoureuse à vos parents et éducateurs : ils vous serviront de guides et vous orienteront pour que vous viviez un amour épanoui et haut en couleur même quand vous êtes encore sur les bancs du lycée.

    Vous avez d'autres conseils  ? N'hésitez pas à nous les laisser en commentaire !

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>