young lady drinking
(c)shutterstock

4 raisons qui font que la sortie d’une femme en boîte de nuit est mal vue en société

Laisserais-tu ta femme sortir seule la nuit en boîte ? J’ai posé cette question à sept messieurs au hasard. La réponse pour tous est négative. Ils ne sont pas prêts à laisser leurs épouses ou compagnes sortir seules. Mais cela m’a fait réfléchir à une de mes récentes sorties, il y avait beaucoup moins de femmes que d’hommes, et le peu de femmes présentes étaient soit avec leurs hommes, soit en quête, vu leurs regards et habillements aguicheurs.

Ces hommes pensent, par contre, que c’est tout à fait normal pour eux de sortir la nuit. N’allez pas vite vous fâcher et crier à la discrimination. Je crois que cette logique de pensée est influencée par des raisons socioculturelles. Je vous en cite 4.

La femme est gardienne des mœurs

Oui, l’homme et la femme devraient tous participer à l’éducation des enfants. Devraient… Mais chez beaucoup de peuples de chez nous, la femme est la gardienne des mœurs. Elle est l’éducatrice de la nation à travers des principes moraux qu’elle inculque aux enfants. Ainsi, elle doit servir de modèle. Boire de l’alcool jusqu’à s’enivrer, fumer et danser en public sont une sorte d’actes des dépravations des mœurs. C’est d’abord à la mère d’interdire cela à ses enfants, et comme elle éduque par l’exemple, aller en boîte serait donc mal perçu.

L’honneur

Ceci aussi, je l’avoue est basé sur une sorte d’injustice. Mais c’est ainsi que les choses sont chez nous. Un homme peut se méconduire en société mais, tant qu’il pourvoira aux besoins de sa famille (sa femme et ses enfants), il aura toujours le respect du au père de famille. Mais si une femme se méconduit, c’est toute la famille qui est couverte d’opprobre. Et principalement son époux. « On n’a vu ta femme ivre entrain de danser dans une boite de nuit hier. » est une bombe atomique sociale qui réduirait à zéro le respect que l’on porte à un homme et sa famille, qui qu’il soit.

La tentation et le risque d’adultère

L’alcool inhibe la pudeur. Elle pousse à se lâcher. Quand on a le vers dans le nez, on peut facilement se laisser aller à un baiser ou une partie de jambes à l’air vite fait sans vraiment réfléchir aux conséquences. Aucun homme n’aimerait courir ce risque avec sa femme. Puis, une femme vue seule en boîte de nuit lance principalement le message qu’elle est potentiellement disponible. À force de propositions tout le long de la soirée, même si elle dit non au début, elle pourrait finir par se laisser aller après quelques verres. Ou pire, on pourrait abuser d’elle.

Les sociétés sont faites comme elles le sont. Si les hommes britanniques s’habillent en kilt (sorte de jupe), si les aborigènes se promènent peu vêtus ou encore si certains peuples s’allongent la tête dès la naissance en signe de beauté, c’est que c’est dans cela que résident certaines de leurs valeurs. C’est pareil pour nos sociétés, une femme seule qui sort la nuit reste péjoratif. Même si je suis pour que cela évolue.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile ?

Comments
Ajouter un commentaire

Comment

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang>